Le Banico dans le cercle de Dioila : Un exemple Malien de Vie Communautaire harmonieuse pour tout le Mali.

22
Je persiste et signe que le Banico peut servir d’exemple à dupliquer pour rétablir le vivre ensemble séculaire dans le Mali actuel en pleine Crise. Dans cette zone, cohabitent les Féticheurs (pardon les Maitres en symbolisme d’explication des grands phénomènes naturels), les Pasteurs, les Musulmans de toute obédience, chacun dans le strict respect de l’autre. Dans mon Village Kinabougou, j’ai un frère Pasteur et un autre Imam sans aucun problème dans notre grande famille. Durant la Présidence de Son Excellence Modibo Kéîta, la brave population du cercle de Dioîla a participé à la construction du premier Pont sur le Baoulé en investissement humain. Tous les bras valides de chaque Village du cercle sont venus faire une semaine de travaux pour main d’œuvre car ce Pont était d’une grande importance pour l’évacuation des nombreux produits agricoles de ce Terroir. L’Etat Malien a fourni les Ingénieurs et le matériel pour le Pont. Les Parents d’élèves dont mon père était le Président ont convaincu la population du cercle sur un rajout de 200 francs sur l’impôt individuel pour la construction d’un Lycée et d’un Bloc Opératoire à Dioîla. Ces deux ouvrages sont une œuvre collective dont chaque fis et fille sont fiers. Lors de l’ouverture de ce Lycée qui n’avait pas d’internat, la population de Dioîla a accepté d’héberger tous les élèves affectés à ce Lycée. Lors de la première élection multipartiste des Députés, tous les responsables politiques du cercle se sont entendus sur une seule liste commune. Ce qui prouve la base communautaire de ce terroir ou le Responsable Politique est au service de sa population. La brave population du Terroir a chassé tous les « Sénankolo dinè » qui voulaient détruire le vivre ensemble sacré et inviolable de ce Terroir après leur forfait d’assassinat du juge. Dans un village connu des Dioïlais, un Imam a brulé la case à Objets de symbolisme « Diarabougou ». Cet Imam a été chassé du village et sa mosquée détruite pour non respect des principes de cohabitation. Dans cette zone très ancienne où l’Unanimité est faite sur les Principes de vie communautaire harmonieuse qui ont fondé l’humain moderne depuis la nuit des Temps, toute violation est sanctionnée d’exclusion par tout le monde y compris ses propres parents. Que l’on soit Féticheur, Animiste, Chrétien, Musulman ou Libre Penseur, l’Unanimité est faite sur les Principes humains qui ont fondé l’Humain Moderne depuis la nuit des Temps. Ces Principes humains doivent être une obligation pour tout humain digne de ce nom car tout le reste n’est que simple détail. Il est impensable que « les fous de Dieu se battent inutilement pour des détails sectaires Religieux L’Unanimité ne se fera jamais sur les Détails religieux à la piètre échelle individuelle humaine, défendus, bec et ongle, par des « Fous de Dieu » qui veulent remplacer le Bon Dieu Miséricordieux sur notre Terre. Nous ne devons plus être dans une posture de complicité passive quand des individus inhumains veulent détruire notre vivre ensemble séculaire au Mali. Je reste convaincu que les Maliens dignes Nationalistes ne vont pas assister sans réaction aucune à leur Destruction collective par des « Fous de Die » Par Bâkoro

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

1 commentaire

  1. je pense qu’il faut bien se renseigner sur les dates des événements avant de les écrire. sagit il du pont sur le banc ou bien sûr le boule, ensuite le lycée de fioul c’est bien sous Moussa je fais partie de la première promotion orienté à fioul, merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here