Quid de l’amitié Dioncounda-IBK en question

88
De la proximité entre l’ancien président de la République sous la Transition, Dioncounda Traoré, et l’actuel locataire de Koulouba, on en parle si fort que la question mérite que l’on s’y attarde ne serait-ce que pour les dimensions exagérées qu’on lui donne. En effet, d’aucuns y sont allés de leurs commentaires jusqu’à défendre partout que l’ancien président du Pasj ne peut donner satisfaction aux multiples sollicitations de candidature en 2018 pour ne pas avoir à affronter son « jeune frère » et contrarier ses ambitions de renouvellement de mandat. Mais aussi loin qu’on remonte dans l’histoire des rapports entre les deux hommes, on ne leur trouve aucune particularité qui puisse justifier d’une loyauté aussi excessive. Au contraire, on en trouve même des épisodes qui justifient plutôt un froid entre Dioncounda Traoré et son successeur aux commandes de l’Etat. Pour ceux qui s’en souviennent, il s’agit de la tonitruante question de la résidence d’Etat que le président de la Transition devait occuper et qu’IBK lui a retiré sans ménagement aussitôt au pouvoir et sans même prendre soin de le formaliser par une mesure abrogative. Le seul motif évoqué, à l’époque, était que la résidence en question était traditionnellement réservée aux Premiers Ministres, comme si un décret ne suffisait pas pour le modifier. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here