BMS- SA – Saran Simpara : La posture du chien et de la caravane.

25
Babaly Bâ, le géniteur de la BMS, cette banque enviée aujourd’hui et respectée de tous en raison de la bonne gestion de ses ressources et l’esprit de banquier serieux et soucieux de la croissance, mérite t –il toute cette haine aujourd’hui qu’il a réussi à faire de la BMS la plus prospère et la plus sérieuse des banques de la place ? Le chien aboie, la caravane passe, dit l’adage. Saran Simpara connue dans les arcanes du grand business et à la Chambre du Commerce pour être une grande femme d’affaires impitoyable et résolument tournée vers le profit qu’importe la manière, ne décolère pas. Son infructueux bras de fer engagé contre la BMS – SA, l’enrage au point de ne pouvoir plus se retenir. Tout est bien dès lors qu’il est question de vilipender ou vouer aux gémonies le patron de cette banque qui pourtant, à force de sérieux, d’engagement et de détermination est arrivée à faire de la BMS- SA la meilleure des banques de la place, si ce n’est celle qui compte le plus sur l’échiquier. La BMS- SA n’a pas connu deux patrons, le seul qui l’a créée, entretenue, fructifiée et prospérée pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui. De 2002, dans un ou deux appartements de la Dette Publique au nouveau siège de l’ACI en passant par l’immeuble Seydoublen, ce n’est pas la malhonnêteté ou l’abus qui pouvait faire réussir ce dont se prévaut aujourd’hui cette institution. Babaly Bâ aurait été ce que Saran Simpara et ses suppôts tentent de faire croire à notre bonne opinion, elle ne serait jamais tentée de le côtoyer encore moins d’ouvrir un compte pour finir par vouloir le jeter en pâture, parce que tout simplement qu’il s’est mit au travers du chemin tortueux par lequel Saran cherche à s’enrichir encore et encore et encore. Mais cherche Saran Simpara de par cette atroce campagne médiatique ? Transformer le faux en vrai, qui est Saran Simpara, que cherche-t-elle réellement par cet acharnement immonde ? A suivre Sory de Motti Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here