Extension de la SONATAM: le ministre Mohamed Ag Ibrahim pose la première pierre

22
La Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali (Sonatam) s’agrandit. L’usine va produire des cigarettes de marque Dunhill International. La cérémonie de pose de la première pierre de la nouvelle unité industrielle a lieu, ce mardi, dans l’enceinte de la Sonatam, en zone industrielle. Sous la présidence du ministre du Développement Industriel. Dix (10) milliards de Fcfa. C’est la somme nécessaire pour l’opérationnalisation de cette nouvelle entité industrielle. Un investissement qui marque la concrétisation de l’accord de partenariat signé le 07 septembre 2017, à Paris, entre la Sonatam et le groupe British American Tobacco (BAT), détentrice de la marque Dunhill. Selon Léopold Benjamin OkaleAliana de BAT, la construction de l’usine se traduira par une augmentation de la capacité de production de la Sonatam. «Mais plus important, a souligné le représentant du groupe British American Tobacco, elle confirmera l’excellence du label «made in Mali» dans le respect des standards internationaux de qualité». La fin d’un paradoxe Dunhill International est la marque de cigarette la plus vendue au Mali, a assuré Abdoulaye Yaya Seck, PCA de la Sonatam. Pourtant, cette marque est importée dans notre depuis les usines BAT en Afrique du Sud. Ainsi, avec ses 5 milliards de cigarettes produites annuellement, l’usine du Mali pourra desservir toute la sous-région ouest africaine. Mais pour sécuriser le présent investissement, le PCA Seck a plaidé pour la prorogation du Contrat de performance, signé en 2010 puis renouvelé en 2015, entre la Sonatam et l’Etat malien. A en croire, Abdoulaye Yaya Seck, cette prorogation permettra une collecte fiscale d’au moins 400 milliards de FCFA pour la période de renouvellement de sept ans. Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here