Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle : Le Plan d’Actions de la Feuille de route recentrée coûtera plus de 8 milliards de FCFA

22
Au cours d’un point de presse, hier mardi, à la maison des ainés, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Maouloud Ben Kattra a partagé des indicateurs sur l’emploi et la formation professionnelle, à travers la Plaquette d’informations sur les réalisations des structures et projets du département ainsi que la feuille de route recentrée du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. L’évènement a été dédié ainsi au lancement officiel de la Plaquette d’informations. Le Plan d’Actions de la Feuille de route recentrée coûtera au département la somme de 8 milliards 812 millions 769 mille francs CFA, dont 8 milliards 490 millions 857 mille francs CFA sont déjà disponibles. A cette occasion, le ministre Maouloud Ben Kattra a indiqué que « le plan d’actions de la feuille de route recentrée compte 111 activités, réparties entre quatre (4) objectifs spécifiques, à savoir : améliorer la gouvernance du marché de l’emploi ; renforcer les actions de promotion et de création d’emplois ; améliorer la qualité de la formation professionnelle continue, qualifiante et par apprentissage ; et renforcer les capacités des ressources humaines du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle ». Le Plan d’Actions de la Feuille de route recentrée coûtera au département la somme de 8 milliards 812 millions 769 mille francs CFA, dont 8 milliards 490 millions 857 mille francs CFA sont déjà disponibles. Ces ressources concernent aussi bien le budget de l’État à hauteur de 43,54% et l’apport des Partenaires techniques et financiers avec 56,46%. Dans le cadre du suivi des 200.000 emplois promis par le Président de la République en 2013, les structures techniques du département ont régulièrement collecté et diffusé les informations sur les créations d’emplois. Aussi, « pour faciliter l’accès à ces statistiques ainsi qu’à celles relatives à la formation professionnelle, mon département, sous financement de notre Partenaire technique et financier LUX-Dév, a conçu et réalisé une Plaquette d’informations sur les réalisations des services techniques, des établissements spécialisés et des projets et programmes», indique le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Selon Maouloud Ben Kattra, ce support de communication permet de mieux éclairer l’opinion nationale et internationale sur les prouesses réalisées en matière d’emploi et de formation professionnelle, sur la période allant de Septembre 2013 à Décembre 2017. Le chômage, notamment celui des jeunes, est le plus grand défi auquel tous les pays sont confrontés, poursuit-il. Aussi, sommes-nous convaincus, que le défi sécuritaire ne sera relevé que lorsque nous parviendrons à résoudre celui du chômage, ajoute-t-il. Et « l’objectif des 200.000 emplois promis par le Président de la République, d’ici 2018, a été dépassé, car nous sommes à plus de 234.000 emplois créés à ce jour », selon le ministre Maouloud Ben Kattra. Dans le récapitulatif des emplois créés, nous avons 114.442 Emplois créés par le secteur privé, 118.777 par le secteur public, 10.136 auto-emplois créés par les structures de mon département. Ce qui fait un total de 243.355 emplois créés. Si nous retranchons les pertes d’emplois estimés à 9.080, nous nous retrouvons avec 234.275 emplois effectivement créés au 31 décembre 2017, explique le ministre. Et cela, c’est sur la base des contrats de travail dûment enregistrés par les services du travail existants dans notre pays et les emplois générés par les Projets et Programmes logés dans les départements ministériels. « Nous n’associons pas à ces chiffres les milliers d’emplois créés par le secteur informel, qui reste un des secteurs les plus pourvoyeurs d’emplois au Mali », selon le conférencier. Daou Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here