Présidentielle de 2018: Une nouvelle réunion décisive aujourd’hui à l’Adema

30
Les regards sont rivés depuis quelques mois et semaines sur le Parti de l’Abeille, une formation qui mène comme d’habitude la cadence des échéances électorales, en polarisant notamment les intérêts des observateurs surtout par les nuages et brouillards qui obscurcissent ses orientations politiques. Comme à la veille de chaque consultation présidentielle, en effet, les Ruchers consacrent plus du temps et de l’énergie aux querelles intestines et de clochers, aux contradictions internes qu’aux défis des rapports de forces sur l’échiquier politique national. Et le rendez-vous de 2018, selon toute vraisemblance, n’est pas en train de déroger à cette règle. Après avoir décidé du choix de la candidature interne au scrutin du 29 juin prochain, aujourd’hui le comité exécutif doit dégager le calendrier de la désignation du porte étendard du parti. C’est en tous cas, c’est la volonté des partisans de la candidature interne qui veulent sortir de la réunion de ce mercredi avec un agenda clair concernant l’appel à candidature. « Conformément aux statuts et règlement intérieur de notre parti, il faut désigner notre candidat. Tous ceux qui ont des ambitions doivent faire part de leur intention. Il n’y a pas de passe-droit pour quelqu’un. Nous sommes décidés à faire respecter les textes et à nous faire respecter », a expliqué hier soir un des anti soutiens au président de la République dès le 1er tour. A l’issue de sa 15è conférence nationale, tenue samedi 25 mars 2017 au Pavillon des Sports du Stade Modibo Kéita de Bamako, les délégués des sections du parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-Pasj) se sont majoritairement exprimés en faveur d’une participation effective de leur parti à la présidentielle de 2018, avec leur propre candidat. Le mercredi 14 février 2018, à l’issue de débats houleux, et qui ont par moment tourné à des joutes oratoires, à l’allure de bagarres rangées, l’ADEMA s’est enfin décidé à présenter un candidat consensuel et rassembleur, qui serait issu des rangs du parti pour la présidentielle de 2018. Aujourd’hui, on s’attend à d’autres échanges houleux pour le lancement véritable du processus de désignation du candidat du parti de l’Abeille. MD
Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here