Projet de renforcement des capacités des conseils régionaux du Mali : Un financement de l’Union Européenne à plus de 4 milliards de FCFA

15
L'Union européenne poursuit son appui à la décentralisation au Mali. Pour preuve, le Chef de Coopération de l'Union européenne, Geza Strammer et le président de l'Association des Régions du Mali, Siaka Dembélé, ont signé 6 contrats d'un montant total de 4, 405 milliards F CFA. La cérémonie de signature s'est déroulée le mardi 27 février 2018 au Centre de Formation des Collectivités territoriales (CFTC), en présence du ministre des Collectivités territoriales, Alhassane Ag Hamed Moussa et de son homologue du Développement local, Soumana Mory Coulibaly et d’autres personnalités. Ces accords sont des contrats de subvention directe en faveur de 5 Conseils Régionaux du Mali (Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso et Mopti) à raison de 852 millions F CFA par Conseil Régional pour une durée de trois ans et un contrat d'appui/suivi à la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT) du Ministère des Collectivités Territoriales pour 141 millions F CFA. L'objectif général est de renforcer le rôle central des Autorités Locales niveau région (Conseils Régionaux) dans le processus de développement du territoire régional, en cohérence avec les dispositions de l'Accord de Paix et Réconciliation et les priorités définies par la Politique Nationale de Décentralisation et le Cadre Stratégique de Relance Economique et Développent Durable (CREDD) du Gouvernement. Dans son allocution, le président de l'Association des Régions du Mali, Siaka Dembélé a vivement félicité l’Union Européenne pour son apport dans l’amélioration des conditions de vie de la population malienne. A sa suite, le Chef de Coopération de l'Union européenne a indiqué que l'Union européenne reconnait le rôle essentiel que les autorités locales jouent dans les domaines du développement durable, de la bonne gouvernance inclusive et de la promotion des droits humains. Geza Strammer a rappelé que ce nouveau programme est basé sur les résultats positifs de deux interventions pilotes dans les régions de Mopti et Ségou. « Fondé sur une volonté du Parlement européen et des Etats Membres, le programme d'action pluriannuel 2015-2017 intitulé «Organisations de la société civile et autorités locales» (OSC-AL) a doté le Mali d'une allocation budgétaire de 8 million EURO, qui démontre par son volume l'engagement de l'UE et sa confiance dans la décentralisation. Cette enveloppe est destinée aux Conseils Régionaux et a été attribué en négociation directe avec les Conseils Régionaux de Kayes, Koulikoro, Ségou, Sikasso et Mopti (ce dernier est en cours de finalisation) avec une valeur de 1,3 million d'Euro (un peu moins d'un milliard de FCFA) par Conseil Régional et une durée de 36 mois. Ils sont complétés par un contrat d'appui/suivi avec la Direction Générale des Collectivités Territoriales du Ministère des Collectivités Territoriales d'une valeur de 200.000 Euro et par des contrats d'appui aux associations faitières (l'Association des Régions du Mali et l'Association des Municipalités du Mali) qui suivront cette année », a déclaré le chef de coopération de l’UE. Selon lui, ces contrats ont comme objectif principal de renforcer le rôle central des Autorités Locales niveau région (Conseils Régionaux) dans le processus de développement du territoire. Pour finir, il a souhaité que les interventions financées par ces contrats aient des résultats tangibles et durables et un effet multiplicateur socio-économique. Quant au ministre des collectivités territoriales, Alhassane Ag Hamed Moussa, il a souligné que la réalisation des projets inscrits au contrat de subvention de l'Union européenne contribuera à améliorer la qualité des services rendus par les collectivités territoriales Régions aux populations conformément aux orientations du Gouvernement. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here