Solidarité envers les personnes en situation de précarité : L’ASPDM vole au secours de plusieurs familles à Sokorodji

24
Dans le cadre du lancement de ses activités, l’Association pour le Soutien des Personnes Désœuvrées du Mali (ASPDM) a organisé, le vendredi 16 février 2018, à Sokorodji, une cérémonie de remise de don de vivres alimentaires à plus d’une trentaine de familles. Cette activité humanitaire était parrainée par l’un des meilleurs artistes au Mali, il s’agit de Babani Koné. Mieux la cérémonie a également enregistré la présence de talentueux artistes tels que Aira Arby, Ismaela Doucouré, dit Master Soumi... Les jeunes du quartier et les bénéficiaires sont massivement venus à cet événement qui a été un moment de joie et de partage par la prestation des artistes et humoristes. Dans son intervention, le Président de l’ASPDM, Ousmane Diarra, a expliqué les raisons de cette donation. Selon lui, c’est pour soutenir les personnes qui sont en situation de précarité et que cette opération rentre dans ce cadre. Plus loin, il dira qu’ils ont pris cette initiative à l’endroit des familles dont-ils connaissaient déjà leurs situations, surtout les enfants. Aussi, il dira qu’ils veulent plaider la cause de ces enfants auprès de l’Etat. Plus loin, il dira que le projet de création de l’association tire sa source de la crise politico-sécuritaire que le pays a connue en 2012. Selon lui, les corolaires de cette crise ont engendré un exode massif dans les pays voisins. Ainsi, le Président de l’ASPDM a expliqué que le constat qu’ils ont eu à faire est que ces couches sociales sont dans une précarité imminente. L’ASPDM se donne comme objectif de contribuer à l’union et à la cohésion de tous les maliens, d’aider les familles indigentes et de soutenir les personnes en situation de précarité. Par ailleurs, l’association a des projets en cours et qui sont focalisés sur des enfants, pas seulement de Bamako, mais d’autres localités aussi. Au dire du Président de l’association, après ce lancement, ils interviendront sur tout l’étendu du territoire national afin de recenser les enfants démunis et les personnes désœuvrées pour apporter des solutions à leurs conditions de vie. En ce sens, il a expliqué qu’ils sont en collaboration avec les départements ministériels. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here