Soumana Mori Coulibaly, ministre de la République : Le choix de la raison !

12
Enfin cet incontournable cadre des Douanes, politique dans l’âme, ancien baron du parti Adema, géniteur des Fare Anka Wuli, premier secrétaire à la Communication du RPM depuis son départ du parti qu’il a façonné de ses propres mains(FARE), aujourd’hui dirigé par le PM Modibo Sidibé est membre du gouvernement de la République dirigé par Soumeylou Boubeye Maïga. Soumana Mori Coulibaly est ministre en charge du Développement Local. Un département taillé sur mesure, qui ne pouvait tomber dans les mains d’un premier venu. Son engagement sans calcul et honnête là où il se trouverait est connu de tous et singulièrement du président Keïta et de son Premier ministre. A un tournant aussi décisif que celui de la fin du premier mandat du président Keïta, l’ascension de ce cadre fortement pénétré des valeurs de la République, de la loyauté et de l’engagement patriotique au dessus de tout soupçon, ne pouvait surprendre. Les maliens se le rappelle en 2013. En se décidant de quitter les FARE pour le RPM pour n’avoir pas réussi à convaincre ce nouvel homme politique qu’est Modibo Sidibé, que lui Soumana Mori a fait propulser au devant de la scène à l’occasion de la présidentielle de 2013, est arrivé au cœur de la majorité parlementaire avec 4 élus nationaux (députés). Quel cadre politique avait jamais relevé un tel challenge avant lui ? Wilibali ! En le nommant ministre dans son gouvernement, Soumeylou Boubeye Maïga investit de la totale confiance du président Keïta, connaît la dimension politique de l’homme et de son immense apport dans le futur politique de son équipe dont la priorité de son agenda passe forcément par la tenue des scrutins présidentiel et législatif. Le ministre Soumana Mori et ce n’est pas pour rien si, il est le tout puissant président de la fédération RPM de Ségou. Cette région connu pour être un puissant vivier électoral le respecte et l’adule, pour dire que les populations de cette région n’hésiteraient un seul instant à suivre la direction qu’il montrera du doigt. Ce n’est pas les respectables cadres des FARE ou de l’Adema PASJ qui nous contrediraient. Enfant du terroir, Soumana Mori est celui à même de connaître les ambitions et vœux socio- politiques des populations laborieuses de la 4e région. Le Développement local, fer de lance de la politique socio- économique du président Keïta est la constance de tous ses actes et actions politiques. Il est encore l’un des rares politiques maliens à s’investir corps et biens, pour le triomphe de l’idéal politique dans ce pays. Quoi d’autre pour magnifier la force de ce cadre politique monté aux affaires dans le fauteuil du ministre de ce département si stratégique qu’est le développement ? En savoir davantage sur le pourquoi de sa nomination, dans notre prochaine édition. Sory de Motti Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here