Gouvernance démocratique du secteur de la sécurité : Les rideaux sont tombés sur le forum sous régional Parlementaires-OSC de Bamako

39
Le forum sous régional réunissant à Bamako les parlementaires et les organisations de la société civile tous venus du Burkina Faso, du Mali et du Niger, a clôturé ses travaux le mercredi 28 février 2018 à l’hôtel Salam. Ouvert le lundi 26 février, ce forum de trois jours s’est achevé au terme des panels entre les Commissions parlementaires Défense et Sécurité et les organisations de la société civile de l’espace Liptako Gourma. Les travaux ont abouti à l’élaboration des documents dits feuille de route pour le compte de chacune des deux entités panélistes. La cérémonie de clôture a donc été marquée par la lecture et la signature solennelle de ces deux feuilles de route par lesquelles les honorables députés des commission défense et sécurité des assemblées nationales du Burkina Faso, du Mali et du Niger ainsi que les OSC de ces trois pays entendent mettre en place un mécanisme de concertation au sujet de la gouvernance démocratique du secteur de la sécurité. Ce forum, le deuxième du genre après celui de Ouagadougou, étant une initiative de l’Institut National Démocratique (NDI) appuyée financièrement par les ambassades du royaume du Danemark et de la Norvège, l’ambassadeur du Danemark au Mali a estimé à cette occasion que l’opportunité offerte aux organisations de la société civile et aux parlementaires du Liptako Gourma d’atteindre des solutions qui donneront forcément un visage novateur et dynamique à un secteur qui était jusque-là inaccessible. « Le Royaume du Danemark, par la voix de ma personne remercie toute la détermination des parlementaires et des OSC du Mali, du Niger et du Burkina Faso pour cette volonté inébranlable de converger les efforts afin d’apporter toutes leurs expertises pour une résolution démocratique du défi sécuritaire auxquels le Sahel est confronté de façon générale et la Région du Liptako Gourma en particulier. » a ajouté Mme Winni Estrup PETERSON. « La pertinence des sujets abordés durant l’atelier et les conclusions et résultats de vos travaux qui viennent d’être livrés justifient que les partenaires techniques et financiers que sont le Danemark et la Norvège n’ont pas eu tort de soutenir un tel programme » s’est pour sa part exprimé l’honorable Badjan Ag Hamatou en sa qualité de vice-président de l’Assemblée Nationale du Mali président de la cérémonie. Le représentant de l’honorable Issiaka Sidibé s’est ensuite dit convaincu que les actions concrètes retenues à l’issue du forum pour être entreprises, contribueront à court, à moyen et à long terme, de manière significative à l’instauration d’une véritable paix et stabilité permanente dans les trois pays concernés. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here