Journée mondiale de la protection civile: La priorité reste le renforcement de capacités des agents

35
A l’instar des autres pays du monde, le Mali a célébré le 1er mars la Journée mondiale de la protection civile. A l’occasion, le directeur général de la Protection civile, Colonel Seydou Doumbia, a sollicité les plus hautes autorités à soutenir le renforcement des capacités des agents afin de répondre aux défis de l’heure. Placé sous le thème : ” La protection civile et les institutions nationale pour une gestion plus efficace des catastrophes “. L’événement était placé sous le haut parrainage du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, en présence de plusieurs membres du gouvernement dont parmi le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, le Général Salif Traoré. Une occasion pour les soldats du feu de faire le point de la situation et de réaffirmer leur volonté de faire de la protection civile malienne l’une des meilleures de la sous-région. A cette occasion le DG de la protection civile, Colonel Seydou Doumbia, a salué les initiatives entreprises par les autorités en faveur de sa corporation. Il s’agit, entre autre, de l’adoption de la loi de programmation relative à la sécurité intérieure (LPRS) 2017-2021, la stratégie nationale de gestion des risques de catastrophe, le plan d’organisation des secours (Plan ORSEC), le décret relatif à la composition et aux modalités de fonctionnement du comité interministériel de gestion de crises et des catastrophes. Pour mener à bien sa mission de sauvetage, la Protection civile met l’accent sur le renforcement de la capacité des agents en vue de relever les défis de l’heure. ” Au titre du renforcement des ressources humaines, nous notons le recrutement de 500 élèves sapeurs-pompiers en 2016, 350 en 20017 et 500 autres pour le compte de l’année 2018, dont le processus est déjà lancé. Ce renforcement continu en ressources humaines devra porter l’effectif de la protection civile à 4000 agents à l’horizon 2021. En plus de la formation initiale d’une vingtaine d’officiers, huit cent fonctionnaires de la protection civile, tous corps confondus ont bénéficié des formations continues au Mali aussi bien qu’à l’étranger, dans plusieurs thématiques, l’hydraulique, incendie et sauvetage, gestion de crises et ou de catastrophes, natation et prévention, secourisme au combat “, s’est réjoui le Colonel Doumbia. Sur le plan logistique la direction générale de la protection civile a enregistré pour la seule année de 2017 l’acquisition de 14 véhicules de liaison et de commandement, six motos de liaison, 25 ambulances dont 12 semi-médicalisées, 60 radios portatifs dont 40 VHF numériques avec GPS, du matériel divers et des équipements individuels de protection. En termes de maillage du territoire national un centre de secours a été ouvert à Kita et des postes de secours routiers à Kéniéba, Didiéni, Samanyana, Zégoua et Diboli. Il est prévu, selon le DG de la protection civile, dans les semaines à venir, l’ouverture des centres de Secours de Kabala, de San, du poste de secours fluvial de Niafunké, des postes de secours Routiers de Bla, de Kourémalé et de Bengadi (dans la commune de Kangaba). Malgré ces efforts gigantesques consentis par l’Etat, l’année 2017 a été marquée par l’augmentation des interventions des unités opérationnelles de la protection civile qui ont fait des milliers de morts et de blessés. Comme perspectives, la protection compte sur la mise en œuvre intégrale de la LPRSI, la réalisation de nouvelles infrastructures, l’équipement en engins de lutte contre l’incendie, l’instauration de la médecine d’urgence et pré-hospitalière à la protection civile, la vulgarisation du plan ORSEC à tous les niveaux de l’administration publique, l’ouverture très prochaine de formation de médecine d’urgence et des catastrophes à l’université du Mali. Les soldats du feu sollicitent la relecture de la loi n° 2015-002 du 30 janvier 2015 portant statut des fonctionnaires de la protection civile et de ses textes subséquents. Profitant de cette circonstance le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a salué l’engagement des soldats du feu et invité les populations à un changement de comportement pour faciliter les interventions de la protection civile. Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here