Migration : 54 agents des antennes d’orientation se forment

37
Pour l’accueil, l’orientation et l’information des Maliens de l’extérieur et des candidats à la migration, le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, en partenariat avec l’Organisation internationale de la migration, organise depuis hier une formation des agents des antennes frontalières de la Délégation générale des maliens de l’Extérieur (DGME) au nombre de 54 personnes. La cérémonie d’ouverture de cette formation de deux jours était présidée par le secrétaire général du MMEIA, Mamadou Diaby. Il avait à ses côtés le coordonnateur de l’OIM, Bakary Doumbia. Il s’agit à travers cette formation de répondre aux préoccupations des compatriotes de l’extérieur et des candidats à la migration, dans leurs mouvements. Les 54 agents seront déployés sur les 10 nouvelles antennes que compte créer la direction générale des Maliens de l’extérieur dans les localités de Gogui, Sikasso, Zégoua, Koury, Koulikoro, Ségou, Kouremalé, Nara et Kidal. Elles ajoutent à celles déjà existantes aux gares ferroviaires de Bamako et de Kayes ainsi qu’aux aéroports Modibo Kéita et Kayes Dag-Dag, à la gare routière de Gao. Ces bureaux sont chargés d’accueillir des Maliens de retour, informer la DGME, sur le retour des migrants, fournir aux Maliens de l’extérieur de retour toutes les informations utiles et urgentes, assister les Maliens de l’extérieur de retour et tenir les registres relatifs au retour des Maliens de l’extérieur. Les nouveaux agents de terrain recevront des formations sur la collecte de données, des bases fondamentales de la protection dans les situations d’urgence, etc. Pour M. Diaby, cette initiative de formation et de création de nouvelles antennes permettra d’informer sur le flux migratoire et sensibiliser les candidats à la migration, renforcer la gouvernance sur la migration. Il a remercié l’OIM pour son soutien. Le directeur de l’OIM, Bakary Doumbia, a réitéré la disponibilité de son institution à soutenir le Mali dans toutes ses actions en faveur des migrants. Ousmane Daou ===================== MMEIA : Le profil migratoire au cœur des débats Seul pays en Afrique à avoir un tel dispositif, le profil migratoire éclaire sur les progrès réalisés et les obstacles rencontrés par les structures de gouvernance de la migration au Mali. Mercredi, le ministère des Maliens de l’extérieur et l’Intégration africaine a organisé dans sa salle de conférences un atelier d’échange sur les conclusions de l’évaluation du profil migratoire du Mali, seul pays en Afrique à avoir ce dispositif. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le secrétaire général du MMIA, Mamadou Diaby, en présence du coordonnateur de l’Organisation internationale des migrations (OIM) au Mali, Bakary Doumbia. Le profil migratoire met en lumière les avancés enregistrées et les défis à relever par les structures de gouvernance de la migration du Mali. Il est axé sur six domaines prioritaires : des droits des migrants, du cadre institutionnel de la gestion des migrations, des partenariats dans le domaine de la migration. M. Diaby a salué cette initiative appuyée par l’OIM. Pour lui, si des avancées significatives ont été enregistrés par le Mali dans le domaine de la migration, force est de reconnaitre que des défis restent à relever. Il s’agira, selon lui, à travers cet atelier, de compléter les points soulevés par l’évaluation pour rendre notre système de gestion des migrations plus performant au regard des multiples enjeux dans le champ de la migration. Il a remercié tous les partenaires, les représentants des départements ministériels et les associations de migrants pour leur disponibilité et accompagnement et a fondé l’espoir sur les recommandations pertinentes qui sortiront des échanges pour améliorer la gouvernance des migrations au Mali et répondre aux défis imposés par ce phénomène. Bakary Doumbia, coordonnateur de l’OIM, a remercié le gouvernement pour les efforts consentis pour le bien-être des migrants résidents au Mali. Il a réitéré la disponibilité de son organisation à soutenir notre pays dans tous les sentiers en faveur des migrants. Adama Diabaté, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here