L’énergie solaire pour le développement rural : Un projet de 10 milliards de FCFA pour offrir le kwat à 98F CFA !

19
Malick Alhousseyni Maïga, ministre de l’Energie et de l’Eau a présidé le lundi 26 février la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier technique de lancement des activités du projet d’Energie Solaire pour le Développement Rural sous l’approche « Reverse Linkage » au Mali (PESDR). C’était à l’Hôtel Radisson Blu,en présence du Directeur General de l’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et de l’Electrification Rurale (AMADER)M. Cheick Hamed Sanogo, ainsi que des partenaires techniques et financiers. D’un coût global de 17,06 millions de dollars américains, soit 10 milliards de FCFA, ce projet est financé par la BID (Banque Islamique pour le Développement) à hauteur de 15 millions de dollars, soit 8,85 milliards, par l’ONEE (l’Office National de l’Electricité et l’Eau potable du Royaume du Maroc) à hauteur de 0,46 million de dollars, 271 millions de FCFA, et le gouvernement du Mali à hauteur de 1,6 millions USD, soit 944 millions de FCFA. C’est un projet d’investissement qui contribuera aux efforts du gouvernement du Mali dans sa politique de desserte en électricité de l’ensemble de la population du pays, pour une croissance économique globale. Il vise l’amélioration des conditions de vie des populations rurales de la zone ciblée, par leur accès aux services d’électricité durable et le développement des activités socio-économiques. Le projet d’énergie solaire pour le développement rural, sous l’approche « Reverse Linkage »au Mali (PDESR), selon le ministre de l’Energie et de l’Eau cadre parfaitement avec les politiques publiques d’accès de nos populations rurales à l’énergie. Il a signalé que ce projet vient ainsi renforcer la capacité du Mali en matière d’électrification rurale dans 24 localités. Notamment dans les communes de Sana et de Saloba, dans le cercle de Macina. Pour atteindre les objectifs du projet, il dira que la BID a déployé une approche dite de flux inversé autrement appelé « Reverse Linkage », qui permettra à l’AMADER et aux opérateurs privés nationaux la mise en œuvre d’une approche technique et financière basée sur le modèle marocain d’électrification rurale portée par l’Office National de l’électricité et l’eau potable du Royaume du Maroc (ONEE). Selon lui, l’adoption de l’approche « Reverse Linkage » permettra particulièrement d’obtenir un prix du KWH d’électricité d’environ 12 FCFA au lieu de plus de 200 FCFA. Le ministre Alhousseini a souligné dans son intervention que d’autres projets sont en cours de réalisation par l’AMADER avec le concours de ses partenaires techniques et financiers. Il s’agit, du projet système Hybrides d’Electrification Rurale (SHER), financé par la banque mondiale et couvrant 50 localités, du projet production hybride et accès rural à l’électricité (PHARE), financé par l’AFD et couvrant 60 localités, du projet d’électrification rurale par systèmes hydrides (PERSHY 32), cofinancé par les fonds d’Abu Dhabi pour le développement (AFD) et la BADEA, et couvrant 32 localités. « L’accessibilité géographique et financière de l’énergie est une préoccupation des plus hautes autorités de la République du Mali », a-t-il ajouté. Ainsi, le transfert du service public de l’énergie, à la société EDM sa, dans tous les chefs-lieux de cercles et localités frontalières aboutira, d’ici 2020, à l’électrification de 21 localités et la baisse du prix moyen du kWh d’électricité de 250 FCFA à environ 98FCFA. Pour cela, au nom du Président de la République, il a remercié la Banque Islamique de Développement pour son accompagnement de tous les instants à la République du Mali. Quant-au Directeur General de l’AMADER, il dira que ce projet est prévu pour une durée de 3ans (2018-2020) , structuré autour de deux composantes majeures : la réalisation de deux centrales solaires d’une puissance totale de 2,43 MWc et le développement des capacités de l’AMADER qui est la structure d’exécution du projet, sous la tutelle du ministère de l’Energie et de l’Eau. Par Fatoumata COULIBALY

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here