Appel à candidature dans la ruche : La quête d’une position d’interlocuteur ?

34
Les abeilles ont procédé hier lundi au lancement de l’appel à candidature à l’adresse de ceux qui voudraient au nom du parti, briguer la présidence de la République. A Bamako Coura, les cadres, membres du Comité Exécutif ou simples militants ne sont unis que par ce qui les sépare. L’ego surdimensionné de tous. Tous en ces heures précises, savent qu’aucun d’eux, n’est en mesure de se présenter a cette élection pour sortir la tête haute. Seulement, face aux calculs machiavéliques, les prétendants à la candidature du parti, chacun d’eux et en plus du président Tiémoko Sangaré, jouent à la quête de la position d’interlocuteur du parti face au candidat président Ibrahim Boubacar Keïta. Et c’est croyons-nous savoir l’ampleur du feu qui risque de brûler la ruche. Et le président Tiémoko Sangaré dans tout cela ? A en croire les confidences d’un cadre du CE, le président Tiémoko, chercherait la candidature au même titre que les autres, son positionnement sur l’échiquier auprès du président Keïta conscient que, même investit par le parti, il ne pourrait pas grande chose à l’occasion de la confrontation. Curieusement que cela puisse l’être, au lieu de ramener les uns et les autres au seul salut du parti qui consiste à copter directement le président Keïta, il fait comme les autres prétendants que sont Dramane Dembélé et Khalifa Sanogo notamment. Autrement dit, c’est plus une quête de trafic d’influence maquillé qui profile à l’horizon. A suivre Sory de Motti

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here