COJEP : L’orientation et la formation continue des jeunes pharmaciens au cœur des préoccupations

54
Le Collectif des jeunes pharmaciens du Mali (Cojep) a organisé la 1re édition de la Journée carrières et formations continues en pharmacie. C’était le samedi 3 mars 2018 au Musée national de Bamako. Le thème central choisi pour la circonstance était : “Les perspectives d’emploi du jeune pharmacien”. L’activité était placée sous le parrainage de Dr. Hamidou Traoré (pharmacien titulaire de la pharmacie Médine Santé, premier président du Cnop du Mali). Cette activité a mobilisé plusieurs personnalités du secteur pharmaceutique. Les autorités politiques et coutumières ont pris part à la cérémonie d’ouverture sous le haut patronage du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, représenté par Mme Dicko, conseillère technique. “La 1re Journée carrières et formations continues du Cojep du Mali s’inscrit dans la logique d’une formation continue et d’entretien des savoirs d’une part et la recherche de solution de l’employabilité des jeunes pharmaciens d’autre part. La tenue de cette journée avec une telle mobilisation dans un contexte particulièrement difficile, suite aux attaques terroristes qui ont durement éprouvé notre pays, est la preuve que vous faites confiance à votre gouvernement et aux Forces armées et de sécurité pour veiller sur les Maliennes et les Maliens”, dira Mme Dicko au nom de son ministre. Selon la représentante du ministre, sa présence à cette cérémonie d’ouverture témoigne de l’engagement du président de la République à faire du pôle pharmaceutique malien, une référence dans la sous-région et dans le monde. “C’est une grande joie et une immense fierté pour moi de me retrouver en ce jour parmi vous en tant que président du Cojep. Ma joie est d’autant plus immense au vu de l’effort inlassable fourni par les aînés, les jeunes ainsi que tous les partenaires techniques et financiers ici présents pour la réussite de cette première édition. Nous vous remercions du fond du cœur de ce dévouement pour cette journée, mais surtout pour la profession pharmaceutique et la santé publique en fin de compte”, a répondu Amadou Sékou Traoré, président du Cojep. Le Cojep a été créé en 2001 avec pour objectif : la défense des intérêts moraux et matériels des jeunes pharmaciens, l’orientation et la formation continue des jeunes pharmaciens, la facilitation de l’intégration entre pharmaciens au niveau national et international, la promotion d’une image sociale des pharmaciens par des actions humanitaires… S’adressant aux uns et aux autres, le président Traoré expliquera qu’au sortir de cette première édition, il souhaite que le dialogue intergénérationnel et intersection entre les pharmaciens perdure. Jules César, le président de la commission d’organisation n’a pas caché sa joie et sa fierté d’avoir été à la hauteur de la tâche à lui confiée. “Je reste convaincu que les défis ont été relevés dans l’unité, la cohésion, l’engagement individuel et collectif des jeunes pharmaciens, mais aussi avec l’accompagnement de l’ensemble des acteurs de la profession pharmaceutique”, a-t-il avoué. Drissa Kantao

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here