Coopération multilatérale : Les partenaires accordent au Mali plus de 15 milliards de FCFA pour l’accès à l’eau potable et le désenclavement du pays

29

La salle de conférence du ministère de l’économie et des finances a abrité le jeudi 1er mars 2018 deux cérémonies de signature de convention pour le développement économique du Mali. La première cérémonie de convention était relative à l’accord de prêt au financement partiel du projet de construction de la route Didiéni-Mourdiah et du mémorandum d’entente relatif au programme Saoudien de forage de puits et de développement rural en Afrique (phase V) avec le Fonds Saoudien pour le développement. La deuxième cérémonie de signature de convention est relative à l’accord de prêt au financement partiel du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala avec la Banque ouest Africaine de développement (BOAD). Le montant total de ces deux conventions s’élève à plus de 15 milliards de FCFA.

Les deux cérémonies étaient présidées par le ministre de l’économie et des finances, Dr Boubou Cissé, en présence de ses homologues en charge de l’équipement et des infrastructures, Mme Traoré Seynabou Diop, celui en charge de l’énergie et de l’eau, Malick Alhousseini, des membres du cabinet de ces ministères, des partenaires techniques et financiers. Durant la première signature de convention, le ministre Boubou Cissé et le directeur général des opérations du Fonds Saoudien, Fawzi Aliyan Alsaud ont apposé leur signature au bas du document. Puis, le directeur général du Fond Saoudien a fait savoir que l’accord de prêt relatif au projet de la route (Didiéni-Mourdia-Goumbou-Nara, Frontière de la République Islamique de Mauritanie)”première partie”, d’un montant de (48.75) millions de Riyals Saoudiens, soit l’équivalent de (13) millions de dollars américains est un projet qui permettra de désenclaver la République du Mali et l’augmentation des échanges commerciaux entre les deux pays (Mali et Mauritanie) et les pays de l’Afrique de l’Ouest en général. Avant d’ajouter que le mémorandum d’entente permettra l’équipement de 110 points d’eau modernes. Quant au ministre de l’économie et des finances, Dr Boubou Cissé a souligné que le Fonds Saoudien pour le Développement participe au financement du projet de construction de route à hauteur de 6,9 milliards de F.CFA. « S’agissant du projet de forage des puits, d’un montant de 3,9 milliards de F.CFA, il vise l’approvisionnement des localités et des zones rurales en eau potable à travers la réalisation de 110 forages équipés d’un système de pompage par énergie solaire, la fourniture de châteaux d’eau et l’installation de réseaux de distribution d’eau dotés de fontaines et de robinets », a-t-il dit. Quant à la 2ème signature de convention, le document a été signé par le ministre Boubou Cissé et le président de la BOAD, Christian Adoveland. Ce dernier a fait savoir qu’à travers cet accord de prêt, la BOAD met à la disposition du Mali, des ressources d’un montant de 5 milliards de FCFA. Aux dires du ministre Boubou Cissé, la signature de l’Accord par lequel la BOAD vient d’accorder à la République du Mali un montant de 5 milliards de FCFA, destiné au financement partiel du Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala, communément appelé « Projet de Kabala ». Il a pour objectif, souligne le ministre, d’assurer l’approvisionnement correct et durable en eau potable de la ville de Bamako et environs. Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here