Projet Swedd au Niger : Conjuguer les efforts pour gagner le pari du dividende démographique

16
L’autonomisation des femmes et dividende démographique (Sweed) socle du développement durable du Sahel. L’exécution du Swedd requiert une synergie d’action, il s’agit d’un projet multisectoriel dont la mise en œuvre engage l’ensemble des citoyens selon Madame Zakou Aminata, Expert Suivi-Evaluation Swedd Niger. Le projet Swedd « autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel » est un projet dont l’objectif principal est d’accélérer la transition démographique qui nécessite l’implication de chaque acteur selon l’expert Suivi-évaluation du Niger. De l’avis de l’expert, Madame Zakou Aminata, explique le dividende démographique comme l’accélération de la croissance économique à travers une maîtrise de la transition démographique. Et pour ce faire le projet Swedd met en marche des actions visant à transformer l’explosion démographique du sahel en bonus donc de rééquilibrer les sociétés en contribuant à l’équité et à l’accélération économique gage du développement durable. Toujours selon Zakou, ceux sont les populations qui sont bénéficiaires du projet Swedd notamment les femmes, les filles, les agents de santé etc. C’est ainsi qu’au Niger que le projet a contribué de manière significative au maintien des filles à l’école et initié les femmes aux activités génératrices de revenus. Toujours selon Mme Zakou, autres résultats du Swedd au Niger, sont constatés à travers des progrès réalisés dans le domaine de la santé maternelle, néonatale et infantile en plus de la formation du personnel de santé. Ces acquis découlent de la mise en œuvre des différentes composantes du Swedd qui s’articulent autour de la promotion du changement social et de comportement que le Niger à l’instar des autres pays du Swedd, a su brillamment mener via des caravanes médiatiques et autres campagnes de communications. Le projet Swedd, c’est également l’engagement politique des Etats et la mise en place d’observatoire de coordination au niveau national aux dires de Mme Zabou. Loin de vouloir se reposer sur ses oreillers avec ses performances, le Niger compte intensifier ses actions en faveur du Swedd toujours avec l’implication de la société civile, des chefs coutumiers, leaders religieux car comme l’a noté Mme Zakou , le Niger Aminata « Chacun de nous a une responsabilité pour la réussite du dividende démographique », gage du développement durable pour émergence du continent. Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here