Terrorisme : Pourquoi Iyad Ag Ghali a attaqué à Ouagadougou

70
La double attaque terroriste contre Ouagadougou a été revendiquée samedi 3 mars par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). Dans un communiqué, la coalition jihadiste dirigée par Iyad Ag Ghali affirme notamment avoir voulu répondre au raid français mené le 14 février dernier dans le nord du Mali. Parmi les combattants tués lors de ce raid, figurait un certain Hassan al-Ansari. Hassan al-Ansari, de son vrai nom, Mohamed Ould Nouini, était originaire du nord du Mali. « C’est un gros calibre », explique une source sécuritaire locale. « Grosse pointure », renchérit une source sécuritaire étrangère. L’homme apparaît dans la photo annonçant en mars 2017 la naissance d’un Groupe de soutien à l’islam et au musulman (GSIM). Depuis, il était devenu le représentant du groupe dans la région de Gao. Les armes, la stratégie, ce serait lui. Avant de rallier Iyad Ag Ghali, Hassan al-Ansari était le principal chef militaire d’Al-Mourabitoune, l’ancien groupe de l’Algérien Belkmokhtar. Il a occupé ce poste après la mort d’une autre grosse pointure, Ahmed al-Tilemsi. Avec JA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here