3è Conseil national du MODEC : Fidèle à la majorité présidentielle.

10
Le samedi dernier, la Maison du partenariat a abrité les assises du 3è conseil national du Mouvement pour un destin commun (MODEC). C’était en présence du président du mouvement, Konimba Sidibé. Y étaient également présents des membres du bureau politique national. Ce 3è conseil national avait pour but de passer en revue la situation du pays, de discuter de l’avenir du MODEC afin de tracer un chemin pour avancer. «L’année 2018 est une année particulièrement importante car c’est l’année de la tenue de l’élection présidentielle à venir et les résultats qui en sortiront prouveront que notre pays peut être rassuré face à son avenir», a déclaré le président du MODEC. Le défi majeur des futures échéances électorales, prévient Konimba Sidibé, est que les Maliens et Maliennes puissent choisir un candidat capable de bâtir un Mali nouveau. «Que ce Malien soit choisi de façon crédible et transparente, qu’aucune contestation politique majeure ne puisse avoir lieu, qui soit de nature à remettre en cause les résultats des élections», a manifesté M. Sidibé. Pour la vice-présidente du parti, Aménatou Touré, l’objet de ce 3è conseil national est de faire le bilan de l’ensemble des activités menées par le MODEC au cours de l’année écoulée. Selon Mme Touré, la rencontre est une occasion pour les militants et sympathisants de se pencher sur les grandes questions de notre pays. Quant au président des jeunes du mouvement, Mamadi Kama Kanté, il a précisé que la jeunesse est en train de se donner la main pour la mise en œuvre de certaines activités, notamment la formation des jeunes sur le patriotisme. Il dit croire fermement qu’avec une jeunesse sans formation adéquate, il n’y a point de développement. A en croire M. Kanté, le MODEC a mis l’accent sur un défi majeur, qui est la problématique de l’employabilité des jeunes. A la fin des travaux, il a été décidé que le MODEC reste dans la majorité présidentielle. Amadou B. MAIGA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here