Election présidentielle : Le MODEC frisonne

134
Le conseil national du mouvement pour un destin commun (MODEC) s’est tenu le samedi 03 Mars dernier, à la maison du partenariat de Bamako, sous la houlette de son président, Koniba Sidibé, en présence du président de la jeunesse du parti, Mamadi Kaba Kanté, la présidente des femmes, Mme SALL, David Coulibaly, Issa Dembélé et l’ensemble des fédérations à travers le pays. L’objectif de ce conseil était la présentation du bilan des activités et l’adoption de recommandations en vue des futures échéances électorales. A la sortie des échanges, il a été constaté que le parti souffre fortement de la faiblesse de ses finances qui viennent essentiellement de ses membres bien qu’il ait bénéficié aussi d’un financement public de 12 000 000 de Francs CFA en 2017. L’implantation du parti à travers le pays se fait doucement, mais il est à noter la montée du parti à Koutiala grâce à Boubacar Sidiki Diabaté. Dans son adresse, Koniba Sidibé estime que le taux de participation était très élevé et les débats ont été riches. Selon lui, il y a des recommandations surtout par rapport à la question de la sécurité dans le pays. « Nous avons constaté comme tout le monde, l’aggravation de la situation sécuritaire et que nous avons recommandé fortement que toutes les mesures soient prises pour créer les conditions d’un retour à une sécurité acceptable par les populations et cela est une condition déterminante pour la tenue des élections », a-t-il indiqué. Les élections ont été le 2ème point le plus important de ce conseil national notamment la présidentielle. La question étant de savoir si le MODEC sera présent avec son candidat à l’interne ou s’il va rallier d’autres groupements ? A ce jour, toutes les positions ont été défendues dans ce conseil. Ceux qui sont favorables à une candidature à l’interne et ceux qui veulent que le parti aille à un regroupement, donc la question n’a pas pu être tranchée. Selon le président du MODEC, ils ont demandé au bureau politique national d’approfondir la question en fonction des différents groupements en constitution qui doit se réunir très bientôt. Il a été question aussi de la mauvaise gouvernance dont des progrès ont été réalisés, mais malheureusement, le parti a constaté que les résultats sont en deçà des attentes des populations Maliennes au moment des élections de 2013, qui ont vu le triomphe du candidat Ibrahim Boubacar KEITA que le parti a soutenu. Des recommandations ont été faites pour aller dans le sens des résultats qui puissent encourager. La candidature du MODEC n’est pas exclue, mais ce qui est sûr, le parti demeure à la majorité présidentielle et continuera à soutenir l’action gouvernementale pendant le reste du mandat, a déclaré Koniba Sidibé. Youssouf GOITA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here