Mouvement pour l’union des maliens : Cheick Harouna Sankaré veut pacifier le Mali

189
Après une assemblée générale réussie le 10 février 2018, le Mouvement pour l’Union des Maliens (MUM) vient de lancer sa caravane de paix, de la solidarité et de la réconciliation nationale à Mopti. Depuis la cérémonie de lancement organisée le 24 février dans la Venise malienne, les caravaniers de la paix sillonnent la région très éprouvée par l’insécurité liée au terrorisme et au grand banditisme. Le lancement de la caravane de sensibilisation et sensibilisation mobilisation pour la cohésion sociale et la paix dans les 8 cercles de la région de Mopti a eu lieu le 24 février 2018. C’était en présence du gouverneur de Mopti, du maire de la Venise malienne, les autorités religieuses et traditionnelles et toute la population de «Soudou Baba». Une noble initiative en faveur de cette région qui a besoin de se retrouver autour de l’essentiel afin de comprendre que nul ne viendra faire cette paix à la place de ses populations. Lancée le 24 février 2018 et soutenue par le service allemand à la Coopération, cette caravane va sillonner toute la région, notamment Bandiagara, Bankass, Koro, Douentza, Djenné, Tenenkou, Youwarou… Partout où les membres de MUM et leur président sont déjà passés, les autorités et populations sont sorties massivement pour les accueillir et écouter leur message de paix et réconciliation, d’unité, de cohésion. Cette initiative est accompagnée de distribution de vivres aux populations menacées par la famine à cause des mauvaises récoltes, aux Forces armées et de Sécurité. Tout comme les jeunes ont bénéficié de la générosité de Cheick Harouna Sankaré, président du MUM. L’objectif étant de les motiver à véhiculer la paix et surtout à s’investir dans la recherche de solution pour vivre en cohésion. «Je n’attends pas que mon pays me donne quelque chose. Mon devoir, c’est de travailler dur pour faire quelque chose pour mon pays, pour réconcilier mes compatriotes afin que nous nous donnions la main pour relever notre patrie», a déclaré Cheick Harouna Sankaré face à ses nombreux interlocuteurs. «Nous n’avons que notre beau Mali et rien n’est plus fort que l’amour que je ressens pour ma patrie», a-t-il souligné. Et personne ne doute de cet amour aujourd’hui de la part d’un leader religieux et politique dont la citoyenneté n’est plus à démontrer. «Ne cherchons pas pourquoi l’Amérique est devant nous. C’est parce que chaque américain sait qu’après Dieu c’est l’Amérique. Si seulement il y avait une dizaine de leaders comme Cheick Harouna Sankaré, nous allions dormir tranquilles en sachant que l’avenir de nos enfants est rassuré dans un pays digne de ce nom», a commenté notre consœur Magassouba Awa Sylla qui a participé à la cérémonie de lancement dans la Venise malienne. Cet engagement patriotique n’est pas surprenant de la part d’un leader et ambassadeur de la paix universelle qui n’a jamais caché sa conviction que «nul n’a le droit d’être heureux seul. Et pour le bonheur, la paix est le premier facteur. Sans paix, pas de bonheur» ! Kader Toé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here