BOA Sénégal : Mamadou Igor Diarra honore le Mali

47
Au Sénégal depuis deux ans à la tête de la BOA Sénégal, Mamadou Igor Diarra a réalisé des prouesses dans la capitale sénégalaise. A l’annonce de son départ sur décision personnelle, les courriers d’hommage se multiplièrent. Le Mali peut être fier de Mamadou Igor Diarra, un compatriote qui a su démontrer que le Mali possède de valeureux dirigeants qui sont capables du possible ! Son dynamisme et son professionnalisme, lui ont permis de consolider une performante équipe en quête de résultats positifs. L’homme est doté d’une rapidité d’exécution sans pareil, ce fut le cas au Mali lors de ses différentes responsabilités et c’est maintenant le cas pour le Sénégal, pays dans lequel il a su hisser l’excellence malienne au plus haut niveau. Arrivé en mars 2016 pour prendre la tête de la Banque Of Africa Sénégal, Mamadou Igor Diarra s’illustra immédiatement par quelques faits marquants comme entre autres : L’ouverture de plus de 20 nouvelles agences, permettant ainsi à la BOA Sénégal de devenir le deuxième réseau bancaire du pays avec plus de 50 agences (1er réseau CBAO Groupe Attijariwafa Bank avec 90 agences). L’augmentation du nombre de comptes, passant ainsi de 142.235 en 2015 à 168.485 comptes en 2016 et à 218 111 comptes à fin 2017, soit une hausse de 53% en 2 ans ! Le doublement de résultat de 4.051 milliards de FCFA entre 2015 et 2016 à plus de 10 milliards à la fin de l’exercice 2017, soit l’une des plus fortes croissances qu’ait connue une banque au Sénégal. Mamadou Igor Diarra a su positionner la BOA Sénégal comme accompagnateur du gouvernement sénégalais dans son ambitieux programme de développement économique et social. Ces différents projets sont le témoignage de sa pertinente démarche. Le financement de l’un des plus importants projets universitaires de la sous-région, la future université Amadou MakhtarMBow de Diamniado, qui servira à former la future élite africaine. Le financement de l’acquisition d’un nouveau système de production de carte d’identité biométrique, dans le but de mieux structurer le cadre social sénégalais. La BOA s’engagea également dans de nombreux projets d’infrastructures routiers, pour un meilleur désenclavement du Sénégal, auxquels s’ajoutent d’ambitieux projets d’assainissement. La liste est loin d’être exhaustive, Mamadou Igor Diarra est incontestablement un dirigeant d’exception qui a su fédérer et motiver les équipes, à travers un management de proximité et décomplexé. Une synthèse de la rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here