Coupe CAF : Le Djoliba ira à Kigali pour bonifier son avance

39
Courts vainqueurs 1-0 de l’APR FC, mercredi au satde Modibo Keïta, les Rouges ambitionnent de remettre ça au Rwanda et se qualifier pour les huitièmes de finale Mercredi 7 mars au stade Modibo Keïta, 16h 45. Les supporters piaffent d’impatience de voir le Djoliba et APR FC faire leur apparition sur la pelouse. Arborant un maillot rouge, Youba Cissé, le grand inconditionnel de l’équipe de Hérémakono, harangue les supporters avec un mégaphone et entonne : «Djoliba, Djoliba, Djoliba». La fête venait de commencer à l’occasion du match aller des 16è de finale de la coupe CAF entre le Djoliba et l’Armée patriotique rwandaise (APR FC). Dès le coup d’envoi de l’arbitre capverdien, Fabricio Duarte, les Rouges se lancent à l’assaut du camp adverse. Visiblement décidés à marquer leur territoire et ne pas donner le temps aux Rwandais de prendre confiance, les protégés de Fanyeri Diarra monopolisent le ballon et le jeu. Résultat : après moins d’un quart d’heure, ils obtiennent un penalty consécutif à une faute du gardien, Yves Kimenyi sur Cheick Tidiane Niang. Les gradins du stade Modibo Keïta exultent et voient, déjà, l’équipe de Hérémakono prendre l’avantage au tableau d’affichage. Malheureusement pour les inconditionnels, le dernier rempart de l’APR se rachète, en déviant en corner le penalty du capitaine du Djoliba, Seydou Diallo (13è min). C’est le premier tournant de la rencontre. Comme il fallait s’y attendre, cet exploit du portier, Yves Kimenyi, met les visiteurs en confiance. Après ce penalty raté, le match devient moins intense et il faudra attendre la 26è minute pour voir une nouvelle occasion franche. Elle sera à l’actif des Rwandais. A la réception d’un bon centre, l’ailier gauche, Bizimana Djihad, libre de tout marquage, reprend mollement le ballon de la tête qui termine sa course dans les gangs du gardien, Adama Keïta (26è min). Une minute plus tard, l’attaquant du Djoliba, Cheick Tidiane Niang, s’ouvre les chemins du but, mais contre toute attente, il tire à côté (27è min). Les joueurs de Fanyeri Diarra font le jeu, ils ont de la suite dans les idées mais manquent d’application et de précision dans le dernier geste. Nouvelle illustration de ce manque de percussion en attaque, ce tir au dessus de la barre transversale du milieu offensif, Oumar Kida, alors que tout le stade Modibo Keïta voyait le cuir au fond des filets (45è min). Au retour des vestiaires, les joueurs de Hérémakono continuent sur la même lancée. Très rapidement, ils trouvent la faille dans la défense rwandaise. Suite à un cafouillage dans la surface, le buteur maison, Cheick Tidiane Niang, surgit pour marquer (48è min, 1-0). Ce but de Balanzan (surnom de Cheick Tidiane Niang, en référence à son club formateur, l’AS Balanzan de Ségou) va galvaniser les Djolibistes qui continuent à pilonner la défense de l’APR FC. Les protégés de Fanyeri Diarra voulaient, coûte que coûte se mettre à l’abri, en marquant un deuxième but. Peu avant l’heure de jeu, Mamadou Cissé place une tête au dessus de la barre transversale, alors qu’il était libre de tout marquage (53è min). Le Djoliba multiplie les occasions, à l’image des tirs du très actif, Oumar Kida (69è min) ou encore du milieu récupérateur, Bourama Doumbia (75è min). Il y a donc eu suffisamment d’occasions pour permettre au Djoliba de tuer le suspense dès cette première manche, mais devant, l’équipe a péché et a dû se contenter d’un succès par la plus petite des marges. Avec ce score, rien n’est acquis pour le capitaine Seydou Diallo et ses coéquipiers et il faut s’attendre à un déplacement difficile, dans dix jours au Rwanda. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here