A propos de sa visite controversée effectuée à Kidal : «Soumeylou Boubèye Maïga ne m’a jamais déconseillé de voyager sur Kidal », dixit Moussa Mara

45
Dans une publication faite ce week-end sur sa page Facebook, l’ancien Premier Ministre Moussa Mara a fait un retour sur son déplacement controversé effectué à Kidal en mai 2014. Il y a démenti toutes les rumeurs selon lesquelles il aurait agi de son seul gré pour braver l’hostilité des groupes rebelles maitres du terrain à l’époque. Nous vous proposons ici l’intégralité de son post. «J’ai été envoyé à Kidal par le Président IBK et à mon retour j’ai été reçu et félicité par lui à Sebenikoro. Le Président, dès le lendemain de mon retour de Kidal, s’est adressé à la nation pour me féliciter. Il se raconte qu’il m’a été dit de ne pas aller à Kidal. Personne ne m’a dit de ne pas y aller. Le Chef d’État-major des armées de l’époque, après une mission de terrain à Kidal, m’a assuré que je pouvais m’y rendre. Je m’y suis rendu avec un tiers de mes Ministres… Les gens racontent que mon Ministre de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, m’a déconseillé de voyager sur Kidal. C’est faux. Mais quand on s’apprêtait à prendre l’avion à Gao pour Kidal, j’ai vu en mon Ministre de la Défense, Soumeylou Boubèye Maïga, un certain air. Je lui ai demandé ce qui se passait, il m’a fait savoir que sa tension était montée; je lui ai, donc, demandé de rester à Gao pour retourner à Bamako si sa santé ne lui permettait pas de voyager sur Kidal. Je reconnais aussi qu’à la veille de mon départ pour Kidal, certains Responsables de la MUNISMA et les Ambassadeurs de France et des États-Unis au Mali m’ont demandé de chercher l’aval de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) avant de m’y rendre. J’ai catégoriquement refusé. Kidal faisant partie du Mali, il m’était inadmissible de chercher la permission de la CMA pour m’y rendre. Du début à la fin, le Président IBK a suivi ma visite », tenta-t-il de justifier. Katito WADADA : LE COMBAT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here