Déjeuner de presse pour la commémoration de la journée anniversaire du lancement des activités de l’Autorité de protection des données à caractère personnel

22
A l’occasion de la commémoration de la journée anniversaire du lancement officiel de ses activités, l’Autorité de protection des données à caractère personnel (APDP) a organisé le samedi 10 mars 2018 à l’Escale la Gourmande un déjeuner de presse. En effet, c’est le 8 mars 2016 que l’Autorité lançait officiellement ses activités. Cette rencontre qui a regroupé les responsables de l’Autorité avec à leur tête le président M. Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, a été mise à profit pour expliquer aux hommes de médias les enjeux de la protection des données personnelles, avec la multiplication des caméras de vidéosurveillance et autres. En effet, selon le président de l’Autorité, l’avènement du numérique a plongé le monde dans une spirale de collecte frénétique et illégale d’informations nominatives, utilisées à des fins aussi obscures que stratégiques. Pour lui, ici, aucune branche d’activité n’y échappe, tant sont alléchants les profits et énormes les enjeux. Ainsi, dit-il, des centaines de millions d’individus à travers le monde pâtissent de ces violations sans cesse croissante, sous l’œil complice des multinationales et des entreprises de crime. Aussi, certains usages qui sont faits des données numériques et personnelles heurtent la conscience, apportant ainsi, selon les dires du président M. Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, «l’eau au moulin de Rabelais qui disait «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme». Pour lui, il y a nécessité de circonscrire ce mal qui se répand à une allure exponentielle. Le président Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara reconnait que cette bataille ne saurait être menée en dehors des médias et des autres partenaires, d’où son appel à la synergie d’actions pour emmener les utilisateurs à adopter des postures plus responsables. Aussi, dans son intervention, le président de l’APDP n’a pas manqué d’énumérer les activités menées par l’Autorité depuis le lancement des activités en 2016. Il s’agit de la tenue régulière des sessions ordinaires et d’autres extraordinaires, de l’amende de 15 millions de F C FA infligée à une société de la place pour violation de données personnelles, l’organisation des ateliers et autres conférences d’informations et de sensibilisation. L’Autorité a aussi initié 300 jeunes aux concepts et aux techniques de protection de données personnelles et d’autres séances de travail avec des structures partenaires comme l’AMRTP. A retenir aussi que ce déjeuner de presse avec les hommes de médias a été marqué par la présentation de deux communications sur le contrôle des traitements de données personnelles et la vidéosurveillance. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here