Lancement des activités de la Plateforme des associations et organisations de la société civile «An ko Soumaila, Soumaila la solution»

45
La présidentielle de juillet 2018 arrive à grands pas et les états-majors des partis politiques affutent leurs armes et mettent des stratégies en place pour la victoire finale. Dans cette perspective, plusieurs associations et organisations de la société civile seraient en train de se bousculer à la porte pour soutenir la candidature de Soumaila Cissé à cette présidentielle. C’est ainsi que la Maison des Ainés a servi de cadre le jeudi 8 mars 2018 au lancement des activités de la Plateforme «An ko Soumaila, Soumaila la Solution» composée de 270 associations et organisations de la société civile et 57 clubs de soutien. Cela, pour les accompagner dans leur soutien à la candidature de Soumaila Cissé, président de l’URD et non moins chef de file de l’Opposition, à la présidentielle de juillet prochain afin d’avoir l’alternance et restaurer l’espoir. Cette Plateforme sera un organe de travail pour le parti URD au cas où Soumaila Cissé accéderait à leur demande en acceptant d’être candidat. Pour les responsables, en l’occurrence M. Gouagnon Coulibaly, coordinateur de la Commission chargée de la société Civile à l’URD, cette Plateforme d’associations et de clubs de soutien est le résultat d’un laborieux travail de cette commission mise en place, après le dernier congrès du parti, depuis juillet 2016. Il signifiera que plusieurs associations de la société civile ont écrit au président de l’URD pour le faire savoir leur souhait qui est qu’il soit candidat à la prochaine présidentielle. M. Gouagnon Coulibaly, après avoir présenté les 21 membres de la Commission et expliqué le fonctionnement de la Plateforme, dira que la commission a, au jour d’aujourd’hui pu rencontrer environ 300 associations de la société civile et des clubs de soutien afin de recenser leurs préoccupations. A cette cérémonie de lancement des activités de la Plateforme, plusieurs présidents et représentants des 270 associations et 57 clubs de soutien ont répondu présents. Selon M. Coulibaly, en outre, beaucoup d’autres organisations de la société attendent leur adhésion à cette plateforme afin de porter la candidature de Soumaila Cissé à la prochaine présidentielle. Parmi les présidents des associations et organisations et clubs de soutien, présents à cette rencontre, il y avait M. Chiaka Hamidou Traoré du Mouvement national des enseignants pour le changement (MONEC). «Si nous voulons sauver le Mali, nous nous voyons dans l’obligation de soutenir Soumaïla Cissé. Nous sommes condamnés à marcher ensemble et la situation actuelle du pays interpelle tout le monde» dira le président du MONEC. A sa suite, plusieurs autres responsables d’associations et d’organisations de la société civile et de clubs de soutien ont expliqué les raisons de leur choix pour Soumaila Cissé pour la présidentielle de 2018 afin d’apporter le changement et rassembler le Peuple Malien. Il s’agit entre autres de l’AJDM, Kafo Jamajugui, Tout Sauf IBK en 2018, CRAJ-Mali, Dynamique Républicaine et plusieurs clubs de soutien. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here