Présidentielle du 29 juillet : Ségou plébiscite Dramane Dembélé

17
Contrairement à certaines allégations, l’ancien ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat a le soutien total de sa section à Ségou. Hier dimanche, les responsables locaux de la capitale des Balanzans ont apporté à l’unanimité pour leurs soutiens à Dramane Dembélé pour les primaires à l’Adema PASJ. Et ses soutiens sont rassurés de gagner la confiance des autres sections pour être désigné candidat du parti de l’Abeille à la présidentielle du 29 juillet prochain. Pour l’heure, il sera face au maire de Sikasso Kalfa Sanogo qui a été officiellement investi candidat aux primaires de l’Adéma par la section de l’Adéma/PASJ de Sikasso, samedi 10 mars 2018, pour la présidentielle du 29 juillet prochain. La décision de Kalfa Sanogo de se présenter comme candidat avait été critiquée notamment par le comité exécutif de l’Adéma/PASJ. Mais, du côté de Moustapha Dicko et d’Abdoulaye Pona, la région de Mopti a du mal à trancher. Les différents candidats doivent déposer leurs dossiers au plus tard le 20 mars et le nom de l’heureux élu sera connu au plus tard le 31 mars avant une conférence nationale d’investiture qui devrait se tenir dans les premières semaines d’avril. Nabila PRESIDENTIELLE DU 29 JUILLET : Sikasso investit son maire Sans surprise, le maire de Sikasso Kalfa Sanogo a été officiellement investi candidat aux primaires de l’Adéma par la section de l’Adéma/PASJ de Sikasso, samedi 10 mars 2018, pour la présidentielle du 29 juillet prochain. La décision de Kalfa Sanogo de se présenter comme candidat avait été critiquée notamment par le comité exécutif de l’Adéma/PASJ. Pour l’heure, deux autres candidats du parti ont annoncé leur volonté de se présenter face au maire de Sikasso. Il s’agit de Moustapha Dicko et Dramane Dembélé. CENTRE DU MALI : 4 militaires tués Quatre militaires maliens ont été tués vendredi dans le Centre du Mali par une mine, au retour d’une opération contre une base de jihadistes présumés, a appris l’AFP de sources militaires maliennes et étrangères. “Au retour d’une opération militaire réussie contre la principale base des jihadistes à Dialloubé, où une dizaine de terroristes ont été +neutralisés+, un véhicule de l’armée a sauté sur une mine, et quatre soldats ont été tués”, a déclaré une source au ministère de la Défense. DIALLOUBE : De la drogue saisie sur des terroristes L’armée malienne a annoncé avoir mené une attaque contre une base des jihadistes dans le centre. Les FAMa ont lancé une offensive de grande envergure le 8 mars 2018 à 18 km au sud de Dialloubé (Mopti) contre une base du Front de libération du Macina : Forces spéciales appuyées par hélicoptère d’assaut. Plusieurs terroristes tués, prisonniers, armes, munitions, matériel saisi et surtout une quantité importante de drogues. L’opération a bénéficié d’une préparation minutieuse (renseignements techniques et humains) et de moyens matériels (troupes au sol, appui aérien) et techniques importants. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here