Face aux jeunes, le PM Soumeylou a parlé : ‘’…Nous créerons toutes les conditions pour la tenue des élections…’’

22
Il ne pouvait en être autrement, puisque c’est sur le terrain du concret et des actes forts qu’il se sait fortement attendu. Et déjà depuis sa nomination, les maliens ne cessent de lancer des ouf de soulagement. Chacune de ses sorties, confirme tout le bien qu’on pense de lui, des raisons du choix porté sur sa personne par le président de la République. Samedi dernier, le PM, Soumeylou Boubèye Maïga a rencontré les jeunes du Mali afin de discuter avec eux des préoccupations et des pistes de solutions concourant au retour de la paix et de la sécurité. Pour la circonstance, il était entouré des ministres Koïta de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne et du ministre secrétaire général de la présidence de la République, Moustapha Ben Barka et des membres de son cabinet. Trois heures d’horloge pour dire l’essentiel et rassurer les jeunes du Mali. Des préoccupations essentielles, le PM s’est fortement appuyé sur le retour de la sécurité et de la tenue des élections de 2018. Sur la question, comme pour mettre tout le monde à l’aise même ceux-là qui travaillent à l’échec de ces élections, Soumeylou a été on ne peut plus clair et tranchant’’ Que tous ceux qui aspirent au pouvoir se préparent, parce que ces élections se tiendront quoiqu’ il arrive’’. Voila le genre de langage que les maliens aiment entendre dans la situation de difficultés socio sécuritaire qui est la nôtre. Soumeylou face aux jeunes du Mali a donné des assurances non seulement sur la tenue des élections mais aussi et surtout sur les promesses faites par le président de la République. Sur la question de l’organisation et la tenue des élections, le Premier ministre, a sonné la fin de la récréation aux prophètes du déluge en annonçant l’impossibilité des scrutins comme si les autorités s’obligeraient à une transition, chose qui ne sauvera pas notre pays. Soumeylou là dessus, a eu la méthode et les mots pour le dire. Il n’est un secret pour personne, que des politiques passionnés de transition et ils sont connus pour cela, fourmillent et feraient tout pour y arriver. Mais le Premier ministre connu pour être un homme à poigne, ne se laissera pas faire et les opposants à son règne en qualité de chef de gouvernement, savent de quoi nous parlons. Sory de Motti Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here