Résolution de la crise du football malien : Le CARAF s’implique pour la réconciliation

31
Afin de trouver une solution à la crise du football malien, le Comité d’Appui à la Réconciliation des Acteurs du Football (CARAF) a organisé le samedi 10 mars dernier à l’Hôtel Laico de l’Amitié, une soirée culturelle. C’était en présence des membres du CARAF dont son président Amadou Mahamane Sangho. Le Comité d’Appui à la Réconciliation des Acteurs du Football malien (CARAF) a organisé le samedi 10 mars dernier à l’Hôtel Laico de l’Amitié une soirée culturelle en vue de trouver une solution à la crise du football malien. Outre les membres du CARAF, l’on notait la présence des supporters du Stade Malien de Bamako, du Djoliba AC, de l’AS Réal, du COB, de l’USFAS et des Black-Star et de l’Union Nationale des Supporters des Aigles du Mali( UNASAM), les journalistes, le porte-parole des Cameramen du Mali qui ont tous proposé des solutions à une sortie de crise du football malien. Contexte et justification du CARAF « Depuis un certain temps, le football malien est en proie à une crise d’abord latente ensuite devenue patente du fait des ambitions des acteurs dont les positions demeurent crochées. Face à cette situation hautement préjudiciable à l’avenir de nos jeunes footballeurs, au football malien il nous est parvenu nécessaire de prendre des initiatives allant dans le sens de la réconciliation des différents acteurs. C’est tout l’intérêt de la création d’un comité d’appui à la réconciliation des acteurs du football malien le CARAF », explique un responsable du CARAF. Selon qui, le CARAF étant un comité ad’hoc, ses missions sont entre autres, de créer un environnement de dialogue et de paix, de mener une démarche inclusive et participative, de contribuer au rapprochement de vues dans les perspectives d’une prise en compte optimale des différentes préoccupations. Mais aussi d’atteindre le but unitaire, gage d’une réconciliation définitive et durable. Méthodologie du CARAF « Dans sa démarche, le CARAF s’engage à faire droit à nos valeurs traditionnelles de dialogue constructif et d’écoute mutuelle dans le strict respect de la dignité humaine. Ce faisant, les rencontres calibrées allant des discussions interpersonnelles au groupe seront initiées dans un délai raisonnable. Cela pour mieux traiter les différents problèmes à l’origine du conflit entre les différents acteurs du football malien », a expliqué un responsable du CARAF. Il est attendu de cette démarche du CARAF, une véritable réconciliation des cœurs et des esprits. Ce qui aura comme corolaire, le départ des activités sportives, une confiance retrouvée entre les acteurs et surtout une cohésion véritable dont l’aboutissement demeure sans nul doute, le rayonnement du football malien. Membres du CARAF Les membres du CARAF sont Amadou Mahamane Sangho, président, journaliste chargé de mission au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Abdoulaye Touré, Inspecteur des Finances, Mamadou Z. Sidibé, Contrôleur général, Mamadou Ben Chérif Diabaté, leader de la société civile, Djamel Nasser, président des jeunes opérateurs économiques du Mali, Hameye Traoré, Inspecteur général de Police à la retraite, Halidou Farka Maiga, opérateur économique, Baba Kamaté, inspecteur de Police, Raba Traoré, journaliste. Amihidi Touré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here