Douzième session du conseil d’administration de l’ODHH/LCP : Le budget 2018 estimé à 976.861.850 FCFA, soit 11,99% d’augmentation

15
Sous la présidence du président du Conseil d’Administration (CA) de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté (ODHD/ LCP), Hamadoun Konaté, Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, non moins ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, s’est tenu, le 9 mars 2018, dans la salle de conférence Zoumana Bassirou Fofana de l’Odhd/Lcp, les travaux de la douzième session du CA de l’Odhd/Lcp. Au sortir des travaux, le budget 2018 a été adopté de 976.861.850 FCFA contre 872.270.850 FCFA soit une augmentation de 11,99%. Il y avait à ordre du jour, l’approbation du procès verbal de la 11ème session ordinaire du CA, le suivi de la mise en œuvre des recommandations de la 11ème session ordinaire du CA, la présentation du rapport d’activité 2017, la présentation du rapport financier 2017 et le projet de budget 2018, présentation du programme de travail 2018. Le projet de budget de l’exercice 2018 est équilibré en recette et en dépense, déclare Hamadoun Konaté, à 976.861.850 FCFA contre 872.270.850 FCFA soit une augmentation de 11,99% due au report du montant de 164.900.000 FCFA de l’exercice antérieur. Selon le PCA Konaté, les résultats forts appréciables obtenus dans le domaine du développement durable grâce à l’appui technique et financier du PNUD sont incontestablement significatifs, singulièrement en ce qui concerne le suivi des politiques et stratégies de développement, la réalisation d’études thématiques et la production des rapports nationaux sur le développement humain. « Ces acquis doivent être efficacement exploités et prendre en charge les besoins nouveaux et émergents », a appuyé Hamadoun Konaté. Les objectifs de développement humain durable et de lutte contre la pauvreté, souligne le PCA, constituent un volet important dans l’élaboration et la mise en œuvre des différents documents de stratégie de réduction de la pauvreté au Mali. «Ces objectifs doivent être impérativement arrimés avec les objectifs de développement durable adoptés lors de la 70eme session de l’assemblée générale des Nations Unies », a prodigué le Pca, H. Konaté. Au regard de l’état de développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté, indique-t-il, du contexte politique, sociologique du Mali, il se dégage un certain nombre de constats: la problématique de la pauvreté au niveau des communes ainsi que la situation de référence des objectifs de développement durable ; les questions de partenariat public et privé en lien avec le développement humain et la lutte contre la pauvreté; la nécessité de mettre en place un cadre pour une meilleure gestion des projets et programmes de développement; la problématique de la pauvreté multifonctionnelle des communes. Ces différents constats, laisse entendre Hamadoun Konaté, interpellent les structures du système statistique national auquel fait partie l’Odhd/Lcp, les Universités, les organisations de la société civile et l’ensemble des partenaires techniques et financiers. Selon lui, il revient à l’observatoire de trouver des solutions efficaces à travers des analyses approfondies de ses différentes thématiques afin de promouvoir un développement humain durable pour toutes les couches de la population malienne. Pour terminer, le PCA a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers de même que les structures partenaires pour leurs appuis techniques et financiers à l’endroit de l’Odhd/Lcp. Rappelons que l’Odhd/Lcp a pour mission principale d’entreprendre des études et des recherches dans le domaine du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here