Programme de Développement de l’Irrigation dans le bassin du Bani et à Sélingué : Djenné victime des terroristes, Kourouba anticipe les travaux

37
Le Programme de Développement de l’Irrigation dans le bassin du Bani et à Sélingué (PDI-BS) opère à Bla et San, à travers le seuil de Talo, à Djenné, le seuil de Djenné et à Kourouba celui de Sélingué. Pendant que l’entreprise CGC anticipe les travaux sur le seuil de Kourouba, les terroristes attaquent le chantier de Djenné. Le bilan est considérable. Dans la nuit du mercredi au jeudi 08 mars 2018, les terroristes ont attaqué le chantier du seuil de Djenné causant d’énormes dégâts matériels. Au niveau du lot 2, c’est-à-dire les équipements hydromécaniques, un conteneur d’équipements topographiques et de marteaux piqueurs a été pillé et brulé. Une grue de 60 tonnes, un injecteur, un moteur pour vibrateur, un groupe motopompe sont brulés, un chariot de 7 tonnes complètement brulé. Un générateur de 30 Kva et un compresseur partiellement brulés. Trois bonbonnes de gaz avec leurs raccords ont aussi été calcinées. Des boîtes de peintures Epoxy brulées et plusieurs batteries emportées par les terroristes. Au niveau du lot 3, pont route un véhicule pick-up est entièrement brulé, une grue de 30 tonnes partiellement brulée au niveau de la base-vie. Un groupe électrogène entièrement calciné au niveau de l’atelier de façonnage des aciers. L’ensemble de la base-vie des chinois est pillé et deux chambres sont brulées. Heureusement, l’attaque n’a enregistré aucune perte en vie humaine. Les gardiens et les travailleurs ont été tenus immobilisés jusqu’à la fin de l’opération. Les terroristes avaient comme moyens de déplacement une Toyota bâchée de couleur blanche et des motos. Le constat a été fait par les gendarmes et la coordination locale du PDI-BS de Djenné. Pendant que cet acte abominable, qui vise à anéantir les efforts de l’Etat pour l’autosuffisance alimentaire au Mali se passe, du côté de Sélingué, on met les bouchers doubles pour faire avancer le chantier. L’entreprise CGC anticipe les travaux sur le seuil de Kourouba à travers les clapets et les ponts routes. Le clapet du bras droit est installé, les deux autres du bras gauche sont en route. En ce qui concerne les ponts routes, la fabrication est terminée et ils seront à Bamako d’ici la fin du mois de mai. Oumar KORKOSSE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here