Koro : Les affrontements communautaires reprennent

46
Les affrontements communautaires entre Peulhs et Dogons ont repris dans le cercle de Koro depuis vendredi 9 mars. Attaques et représailles s’enchaînent. Les heurts auraient déjà occasionné la mort d’une dizaine de personnes et causé d’importants dégâts matériels. La tension reste vive dans la zone. Ces différents affrontements ont déjà fait une dizaine de morts, des maisons incendiées et des stocks alimentaires partis en fumée. Un habitant sous couvert d’anonymat affirme que : « des notabilités de la localité demandent à l’État d’intervenir pour rétablir la sécurité et protéger les populations des exactions ». Pour apaiser la tension dans la localité, le préfet de Koro a organisé le 12 mars une rencontre avec les différentes communautés et les forces de sécurité. DJENNE: Des hommes armés attaquent une embarcation Des hommes armés non identifiés ont intercepté ce week-end une pirogue transportant 15 personnes quittant kouakourou pour Mopti. La dizaine des passagers tous hommes travaillant dans le chantier de Talo ont été pris en otages, les 5 femmes ont été libérés. KIDAL: Visite du président du DDR Le président de la Commission nationale DDR est arrivé à Kidal dans le cadre de l’accélération du processus de paix. Selon des sources locales, Zahabi Ould Sidi Mohamed, devrait rencontrer les autorités locales, les notables, et les groupes signataires de l’accord de paix. Cette visite devrait impulser le processus du Désarmement Démobilisation Réinsertion dans la région. DOUENZA: Un gendarme tué Un gendarme de la brigade territoriale a été assassiné, le jeudi dernier, à Boni dans le cercle Douentza. Cet incident fait suite aux assassinats d’il y a quelques jours dans la ville de Boni d’un garde forestier et d’un civile soupçonné d’être un informateur de l’armée malienne. DOUENZA (2): Deux suspects appréhendés Deux suspects dans l’affaire de l’assassinat du gendarme survenu le dimanche dernier ont été arrêtés à Boni par les forces de sécurité. Ces personnes sont également soupçonnées d’être impliquées dans le meurtre d’un guide de l’armée tué en février dernier dans la même localité. Un troisième suspect serait en fuite. Il semble que deux suspects ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs de l’assassinat. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here