Point de presse du gouvernement : large explication sur les grandes décisions prises par le conseil des ministres

27
Le Centre d’information gouvernementale du Mali (CIGMA) a abrité, hier, le traditionnel point de presse hebdomadaire du gouvernement au cours duquel les grandes décisions prises par le Conseil des ministres ont été détaillées. Les principaux animateurs étaient le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta, le ministre des Collectivités territoriales, Alassane Ag Hamed Moussa et le ministre du Travail et de la Fonction publique, Chargé des relations avec les institutions, Mme Diarra Raky Talla. Le ministre des Collectivités territoriales a affirmé que le Conseil des ministres a adopté un projet de loi portant sur le statut des fonctionnaires des collectivités territoriales. Le but est de corriger les insuffisances du texte en vigueur. «Dans le cadre de l’amélioration de la gestion des ressources humaines des collectivités, nous avons estimé qu’il faut corriger les insuffisances constatées en améliorant le statut des fonctionnaires des collectivités de manière à l’approcher du statut des fonctionnaires de l’État tout en tenant compte des spécificités des collectivités», a expliqué Alassane Ag Hamed Moussa. Cependant, il a fait savoir que le statut des fonctionnaires des collectivités ne peut pas être aligné sur le statut des fonctionnaires de l’Etat compte tenu des spécificités des collectivités. «Le nouveau texte apporte un certain nombre d’améliorations… La structure interne des corps a été harmonisée, l’âge de recrutement également. Aussi, des précisions ont été apportées en ce qui concerne les sanctions et les disciplines, les procédures de licenciement, le régime d’indemnité des fonctionnaires des collectivités. Ces innovations vont davantage moderniser le statut des fonctionnaires des collectivités, ce qui contribuera à l’amélioration des ressources humaines», a précisé Alassane Ag Hamed Moussa. Pour sa part, le ministre porte-parole du gouvernement a évoqué le projet de décret portant affectation au ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, de la parcelle de terrain, objet du titre de foncier du cercle de Mopti sis dans la zone de Sévaré. «Le gouvernement s’est fixé comme objectif de rapprocher les centres de santé des populations, c’est dans ce cadre que le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire a sollicité le ministre de l’Économie et des Finances pour l’affectation de cette parcelle de terrain», a-t-il expliqué. Amadou Koïta a aussi parlé du projet de décret fixant la composition et les modalités de fonctionnements des commissions foncières et villageoises, et du projet de décret fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’Observatoire national du foncier agricole. Ces deux projets qui ont été présentés par le ministre de l’Agriculture, rentrent dans le cadre de la gestion des litiges fonciers selon nos us et coutumes. Le ministre du Travail et de la Fonction Publique, chargé des relations avec les institutions a expliqué que le gouvernement a décidé de prendre en main l’affaire des travailleurs compressés de HUICOMA. Mme Diarra Raky Talla a dit avoir entamé des discussions avec l’UNTM pour qu’une solution définitive soit trouvée à ce problème. «Mon département reste ouvert aux réclamations concernant ce dossier», a-t-elle déclaré. M. S. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here