Attaque de l’Ambassade d’Algérie au Mali : Bamako exprime ses regrets

45
Après la convocation de son ambassadeur à Alger jeudi et l’expression du mécontentement du Ministère algérien des affaires étrangères suite à cet incident, le gouvernement de la République du Mali a réagi quatre jours après l’incident à travers un communiqué laconique du ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale pour informer enfin, la Communauté nationale et internationale qu’un groupe de manifestants a attaqué lundi les locaux de l’Ambassade de l’Algérie au Mali le lundi 12 mars 2018. « Le gouvernement (malien) condamne cet acte inamical et informe qu’une enquête a été ouverte à l’effet d’en rechercher les auteurs et commanditaires éventuels », a précisé le même communiqué avant d’ajouter : « Le gouvernement de la République du Mali exprime au Gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire ses regrets ». « Le gouvernement malien rappelle que les représentations des Etats et des institutions sont et demeurent inviolables et que toute violation des ses locaux et du personnel diplomatique constitue une atteinte à l’image du Mali », a-t-on souligné. « Le gouvernement malien assure le personnel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire et l’ensemble de la communauté diplomatique au Mali de son attachement au respect des conventions internationales et de sa détermination à assurer leur protection et garantir la sécurité de leurs lieux de travail et de résidence », a conclu le ministère malien. Pour rappel, l’ambassade d’Algérie à Bamako a été attaquée et saccagée mercredi par des groupes de jeunes désignés par les médias maliens et même français comme étant des réfugiés clandestins qui avaient été expulsés d’Algérie. Salim Bey Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here