Commissaire général Issoufi Yacouba, chef de la composante police de la Minusma : « La Minusma n’a pas à se substituer à l’Etat malien. »

10
Le chef de l’UNPOL (composante police de la Minusma), le commissaire général,Issoufi Yacouba a tenu un point de presse hier, jeudi 15 mars 2018, dans la salle de conférence de la Minusma. L’occasion pour lui de faire le bilan de ses réalisations et informer les hommes de medias de ses perspectives dans la protection des populations civiles maliennes. Apres la présentation par Myriam Dessables des réalisations et interventions de la Minusma dans ces derniers jours au Mali, le commissaire général Issoufi Yacouba, chef de l’UNPOL a précisé que sa mission intervient d’abord en termes de formation des FDSM (forces de défense et de sécurité du Mali). D’après ses dires, l’UNPOL forme des policiers, gendarmes, gardes nationales et des agents de la protection civile malienne. Il affirme que ces formations se font dans les domaines de besoin et à la demande des autorités maliennes. Le commissaire général a profité de l’occasion pour se féliciter de la formation de plus de 2600 FDSM de 2013 à nos jours. En terme de réalisation, le chef de la composante police de la Minusma a laissé entendre que beaucoup d’efforts ont été fournis en ce sens. Il affirme que la Minusma a fait les réhabilitations des écoles de formation de la police, de la gendarmerie et entrepris plusieurs autres actions. Le coût de ces réalisations s’élève à plus de 3 milliards 424 millions de FRANC seulement dans la capitale Malienne. Ce n’est pas tout ; des réalisations ont été faites dans toutes les régions touchées par l’insécurité, aux dires du commissaire général Issoufi. Dans la région de Mopti, la Minusma a procédé entre autres à la réhabilitation de l’infirmerie de la protection civile ; la réhabilitation de 9 véhicules, la réhabilitation et équipement du poste de commandement de la gendarmerie de Bandiagara, le poste de police de Sévaré…en tout, la Minusma a investi plus de 646 millions de Fcfa. Selon le chef de l’UNPOL, dans la région de Gao, la Minusma a réalisé plus de 377 millions de Franc ; 404 millions de Franc à Tombouctou et 53 millions à Ménaka. En terme d’intervention des policiers de la Minusma sur le terrain, le commissaire Issoufi Yacouba a précisé que leurmission est d’accompagner l’Etat malien dans son combat pour la protection des populations. « La Minusma n’a pas à se substituer à l’Etat malien. Elle accompagne la partie malienne », a-t-il précisé. Selon lui, les forces de la Minusma ne peuvent pas jouer le rôle des FDSM mais les aidentdans leur combat. Il affirme que les policiers de la Minusma sont toujours restés au côté du Mali pour les patrouilles au nord comme au centre du Pays. En terme de perspectives, le chef de la composante police de la Minusma affirme qu’ils sont en train de travailler pour une collaboration parfaite entre les forces de défense et de sécurité et les populations des zones concernées. Il estime que la population peut jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre le terrorisme en donnant la bonne information aux forces de défense et de sécurité. Il a enfin promis que ses hommes travailleront pour restaurer la confiance entre les populations et les forces de défense et de sécurité. BoureimaGuindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here