Les confessions inédites de Tariq Ramadan: “Je suis innocent”

36

Le théologien avait enregistré son témoignage le 27 novembre dernier.

La vidéo inédite a été mise en ligne par le site communautaire “Le Muslim Post”. Ces confessions face caméra remontent donc au début de l’enquête préliminaire, juste après le dépôt de deux plaintes pour viols.
“Je suis innocent” Tariq Ramadan y dénonce le “lynchage médiatique” dont il fait l’objet en France, en Belgique et en Suisse. Il clame ensuite son innocence. L’enregistrement d’une dizaine de minutes, effectué à l’aide d’un smartphone, a eu lieu “dans sa maison de Londres”, précise à Libération le contact du site “Le Muslim Post”. Pas un “complot”: une “aubaine” Tariq Ramadan ne croit pas au “complot” mais s’en prend au politologue Gilles Kepel, aux paparazzis Jean-Claude Elfassi et Maamar Metmati et à la presse en général, dont, plus particulièrement, le site d’investigation Médiapart. Il reproche à ses “ennemis” d’avoir exploité le climat propice de l’affaire Weinstein pour le “finir” (“une aubaine extraordinaire”): “Comme je suis le diable, la parole qui m’accuse est forcément la parole de l’Ange, une parole d’Évangile”, regrette-t-il. Il s’insurge contre son accusatrice Il s’insurge également contre sa première accusatrice Henda Ayari, coupable selon lui d’avoir multiplié les témoignages incohérents, sans que la presse ne cherche à disséquer avec sérieux et rigueur sa crédibilité. Il s’agit de l’unique prise de parole de Tariq Ramadan sur cette affaire. Un document dont la presse n’avait pas eu connaissance jusqu’alors. Mis en examen, le théologien est toujours incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis depuis le début du mois de février. Par 7sur7.be – 15/03/18 – 13h02

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here