Prix ‘’Madou Dakolo’’: Mama Lah le jeune malien le plus influent

162
People magasin a décerné, le vendredi dernier, le prix ‘’du jeune malien le plus influent 2017’’ à Mama Lah. Ce prix porte le nom de Madou Dakolo, un jeune malien fauché à la fleur de son âge et s’est fait remarquer par son leadership et humanisme dans les affaires. La cérémonie du décernement de ce prix s’est déroulée à l’hôtel Onomo de Bamako en présence de plusieurs personnalités politiques et de la société de notre pays. Y étaient également les nominés à ce prix Madou Dakolo qui récompense les jeunes qui se sont fait distinguer dans leur domaine. Cheick Abbas KOITA, concepteur de l’initiative, soutient initiative pour inciter les jeunes à suivre l’exemple de Madou Dakolo, un jeune richissime qui a fait carrière dans plusieurs secteurs, dont les hydrocarbures. Décédé il y a 3 ans, selon Cheick Abbas KOITA, Madou Dakolo doit être immortalisé, à travers des initiatives comme le prix Kewalé. C’est pourquoi, a-t-il soutenu, il a décidé de dédier le prix du jeune malien plus influent à Madou Dakolo. En outre, il s’agit également d’encourager et de rehausser l’image des jeunes maliens dévoués au service de la nation et de leur communauté. « Nous avons de jeunes maliens qui font des choses extraordinaires, mais ils ne sont pas valorisés dans le pays. Nous voulons que cet espace soit un moyen de valoriser le savoir-faire des jeunes Maliens », a soutenu Cheick Abbas KOITA. Pour chaque édition, explique-t-il, ils arrêtent la liste des 50 jeunes maliens les plus influents de l’année pour en retenir après 21 personnes. Il est décerné à chacune de ces 21 personnes un prix pour reconnaître leur engagement et dévouement pour le pays, a précisé Cheick Abbas KOITA. Puis, il a présenté ces nominés issus de tous les secteurs principaux d’activités. Ils sont banquier, opérateurs économiques, artistes chanteurs, humoristes, animateur TV et radio, politiciens, commerçants, transitaires, etc. Pour chacun de ces secteurs, le jeune de l’année a été distingué. À côté de ces distinctions, des prix spéciaux ont été aussi décernés, comme le prix de la communication, enlevé par Sidi Dagnoko de Spirit Communication ; le prix du banquier de l’année a été remporté par Sidi Diallo ; le trophée du meilleur religieux a été empoché par Chouala Bayaya Haidara ; le prix du meilleur animateur de radio a été enlevé par Yéli Madi Konaté ; celui du meilleur artiste est revenu à Iba One, le prix Kewalé de l’humanitaire de l’année enlevé par Cheick Harouna Sangaré et le prix de la femme la plus influente de l’année remporté par Aïssata Diakité, la patronne de la société Zabbaan Holding. Nana Diaby dite Phiphi show a eu droit au prix du meilleur animateur débat de l’année. Quant au prix Madou Dakolo, il est revenu au jeune Mama Lah, lors de la 3e édition de la nuit Kewalé. Auparavant, un film documentaire sur Madou Dakolo retraçant la vie, des activités du jeune connu pour son mécénat en faveur des démunis, les veuves, les orphelins et les enfants de la rue a été projeté. Par Sikou BAH Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here