Communique sur les affrontements intercommunautaires dans le centre du Pays

38
C’est avec une profonde inquiétude que le parti FARE-An Ka Wuli a appris des affrontements entre des Dogon et des Peulh dans les cercles de Djenné, Douentza, Bankass et Koro, dans la région de Mopti. Le Parti exprime sa consternation suite aux affrontements intercommunautaires, s’incline devant la mémoire des disparus, présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Les FARE appellent tous les protagonistes de cette flambée de la violence intercommunautaire à la retenue et au calme. Le parti FARE interpelle fortement le Gouvernement à prendre des mesures urgentes pour sécuriser les populations et leurs biens. Le Parti FARE demande au gouvernement de clairement faire savoir à la nation sa stratégie de sortie de crise. Enfin les FARE exigent du Gouvernement de diligenter des enquêtes sérieuses en vue de situer les responsabilités et de faire aboutir par les voies de droit les sanctions qui s’imposent. Le parti engage tous ses militants et sympathisants à rester vigilants pour le suivi de cette grave crise que traverse notre pays. Bamako, le 16 mars 2018. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here