Droits de l’homme: En dix ans d’existence, la COMADDH a investi deux milliards pour la promotion des Droits Humains au Mali

20
La Coalition Malienne des Droits Humains(COMADDH) a soufflé ses 10 bougies le 17 mars 2018. A cet effet, l’organisation a rencontré la presse, le même jour à la maison de la presse du Mali, pour retracer ses activités phares pendant ces 10 dernières années dans le domaine des Droits Humains au Mali, ses relations avec les partenaires techniques et financiers, les départements en charges des Droits de l’Homme au mali, la situation des Droits de l’Homme au Mali. Le président de la Coalition Mahamar Maïga a rendu un vibrant hommage à la presse Malienne dans son combat pour la démocratie et son accompagnement à l’endroit des associations qui luttent pour les Droits de l’Homme. Selon lui, la commémoration de ces 10 ans d’existence n’a pour objectif que de lancer les activités de l’organisation, voir ce qui a pu être fait et les perspectives à venir. Il a indiqué que dès la naissance de l’organisation à Dakar et l’obtention de son récépissé le 17 mars 2018, la COMADDH n’avait que 22 organisations de défenseurs des Droits Humains mais qu’aujourd’hui, l’organisation compte 121 associations. Selon lui, c’est la COMADDH qui a élaboré les premiers textes et statuts Ouest Africains des Droits de l’Homme. Aujourd’hui, a-t-il fait remarquer, l’organisation arrive à produire semestriellement son rapport, lequel rapport est partagé avec la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. Il a indiqué que l’organisation est arrivé à améliorer l’environnement des Droits Humains, à aider au partage de la justice transitionnelle. Selon lui, dans chaque cercle du Mali, elle est arrivée à former trois(3) auditeurs en justice transitionnelle. Aussi, elle a pu renforcer son outil informatique et ses ressources humaines. En matière de gouvernance, il dira que l’organisation a mis en place un organe délibérant lequel à son tour a mis en place un organe exécutif et un organe de contrôle. Les organes exécutifs et de contrôle rendent compte à l’organe délibérant qui a le pouvoir de coercition. Ces organes sont : l’assemblée générale, le Conseil d’animation, le commissariat aux comptes, les coordinations régionales. L’organisation à son manuel de procédure de gestion, a-t-il indiqué. Le président Maïga dira qu’au cours des 10 dernières années, la COMADDH à engranger 2 milliards de FCFA auprès des partenaires techniques et financiers au profit de la promotion des Droits Humains au Mali. Selon lui, les cotisations et souscription des membres s’élèvent à hauteur de 19%, l’expertise des membres et des partenaires (47%), les subventions (34%). Il n’a cessé de remercier ces partenaires, l’expertise de son personnel, les ministères en charges des Droits Humains mais surtout la presse Malienne. Il a profité pour lancer un appel à la presse Malienne de regagner le bateau des Droits Humains. « C’est ensemble que nous pouvons asseoir le Droits de l’Homme au Mali et lutter contre l’impunité» a dit Mahamar Maïga. Selon lui, les perspectives seront entre autres de poursuivre le renforcement de la promotion des droits de l’Etat de droit, la démocratie et le Genre et consolider la promotion des défenseurs de droits humains etc. Fakara Faïnké Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here