Formation des Acteurs du Commerce de Détail: Un projet pour soutenir le commerce intérieur

29
Le premier comité de pilotage du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de Détail (PROFAC) s’est tenu le jeudi 16 mars 2018, au ministère du commerce et de la concurrence. C’était sous la présidence du ministre Abdoul Karim Konaté, Président dudit Comité, en présence des représentants des commerçants détaillants. Cette première rencontre sera d’un grand apport dans la mise en œuvre de ce projet, notamment après les discussions sur le programme d’activités de l’année en cours. Il s’agit des programmes prévus pour le premier semestre. Ce projet et son plan d’actions ont été adoptés, le 16 août 2017, par le Gouvernement du Mali, pour un coût total de 5 078 000 000 Francs CFA et pour une durée de cinq ans (2018-2022).Ainsi, il comporte quatre (04) composantes, à savoir : la première Composante, relative à la création et au renforcement des Centres de Gestion Agréés ; la deuxième, qui concerne l’appui au financement des activités des acteurs ; la troisième Composante, relative à l’appui à l’amélioration de la commercialisation des produits et enfin ; la quatrième Composante, consacrée à la Coordination, le suivi- évaluation et la communication.Au dire du ministre Abdoul Karim Konaté, non moins président du comité, le Projet entre en droite ligne dans le Programme d’Urgence du Président de la République, notamment en son point relatif au soutien aux opérateurs économiques éprouvés par la crise. De même, il dira que sa mise en œuvre est en phase avec le Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) et la Loi d’Orientation du Secteur Privé (LOSP). Par ailleurs, il a précisé que le Gouvernement, à travers la mise en œuvre du PROFAC, contribuera à la promotion du Commerce intérieur, par la création de nouveaux Centres de Gestion Agréés qui ont pour missions d’assister leurs adhérents en matière de gestion ; l’amélioration de la gouvernance des Centres de Gestion Agréés (CGA) mis en place ;l’appui au financement des acteurs du Commerce de détail ;le développement des services non financiers pour permettre aux CGA de générer des ressources pérennes ;l’amélioration des conditions d’accès des Centres de Gestion Agréés aux prêts bancaires pour ses adhérents;l’amélioration des conditions de commercialisation des produits. Plus loin, il dira qu’au titre de l’année 2018, un montant de 550 000 000 de FCFA a été alloué au PROFAC à travers le Budget Spécial d’Investissement, mais que sur cette allocation, il a été ouvert pour le premier semestre un crédit de 209 000 000 de FCFA et qu’à cela, il faut ajouter la participation des partenaires pour un montant de 300 000 000 de FCFA. Selon lui, au total, le projet dispose d’une allocation de 509 000 000 de FCFA pour le premier semestre 2018. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here