Hamdallaye ACI 2000 : Un marché moderne mis à la disposition des commerçants

15
Non loin de l’hôtel Radisson, le marché moderne “Maribougari Gollé” est un équipement réalisé de la société Damala immobilière de l’opérateur économique Waly Diawara. Bâti sur une superficie de 7200 m2, il a été construit à 1,466 milliards de F CFA. En plein cœur du district Bamako à Hamdalaye ACI-2000, le marché “Maribougari Gollé”, inauguré samedi par le ministre des Maliens de l’extérieur, est composé de 88 magasins, de hangars de plusieurs centaines de places, de toilettes et d’un parking. Le coût de la réalisation est de 1 466 000 000 F CFA, financé sur fonds propre, selon le gérant de la société Damala immobilière SARL, Mamadou Diawara. “Nous avons ici des magasins de plusieurs dimensions : de 288 m2, 218 m2, 213 m2, 188 m2, 20 m2, 15 m2 et même 10 m2. Nous n’avons pas encore fixé les prix de la location. Mais ils seront abordables, à la portée de toutes catégorie de commerçants”, a assuré M. Diawara. Pour Bakary Niaré, 1er adjoint au maire de la Commune IV, sa collectivité accueille à bras ouvert l’infrastructure marchande. “Ce nouveau marché va non seulement rendre belle la zone, mais aussi créer de nombreux emplois pour les jeunes et les femmes du quartier, voire de la Commune. La mairie bénéficiera également du marché avec surtout le paiement de taxes par ses occupants”, s’est-il félicité. A l’image de Waly Diawara, promoteur de la société Damala immobilière, le ministre des Malien de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Dr. Abdourahmane Sylla, a invité nos compatriotes de la diaspora à investir au pays. “Il y a beaucoup d’opportunités au Mali. L’agriculture, l’élevage, l’industrie sont autant de domaines propices à l’investissement”, a souligné le ministre des Maliens de l’extérieur. Il a soutenu que le gouvernement a fait adopter la loi partenariat public privé (PPP) pour faciliter et surtout protéger l’investissement. Le ministre Sylla a exhorté les futurs occupants à un bon usage du joyau architectural, en l’entretenant avec beaucoup de soins, pour qu’il demeure toujours beau, agréable et fréquentable. Ce marché est le deuxième de la société Damala après celui de Baco-Djicoroni ACI, non loin du 15e arrondissement. M. D. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here