Mali : IBK accusé d’utiliser les chasseurs Dosos pour massacrer les Peuls

18
Ces derniers jours la communauté peule du Mali a été victime d'attaques sauvages perpétrées par des milices Dosos soutenues par le régime d'Ibrahima Boubacar Keita dont la volonté d'épurer l'ethnie peule se précise de plus en plus. Et pourtant dans une déclaration qui date du 30 Juin 2017, nous Mouvement Panafricain pour la Renaissance avions tenu à alerter l'opinion internationale sur le massacre planifié des peuls dans de nombreux pays Africains avec la bénédiction de la France qui, pour asseoir son hégémonie et justifier son soutien insensé aux dictatures en place, assimile de manière cynique les peuls aux Djihadistes terroristes. Pour ce faire, elle s'appuie sur certains médias. Le Mouvement Panafricain pour la Renaissance attire une fois de plus l'attention de ceux qui sont épris de justice et de liberté sur les menaces d'épuration à l'encontre des peuls en Guinée Conakry et au Tchad, menaces qui ne sont que la réédition des massacres au Niger, au Togo, au Burkina Faso etc. Ceux du Sénégal soumis à un manque de pâturages dû à des conditions climatiques défavorables l'année précédente ne sont pas également à l'abri dans un contexte préélectorale tendu. Dans ces conditions, le Mouvement Panafricain pour la Renaissance dénonce avec fermeté cette politique cynique d'épuration d'une ethnie et appelle le régime d'Idriss Débi à libérer sans condition et à réhabiliter l'opposant Mahamad Abdel Kader dit Baaba Ladde pour la stabilité de la région. Nous dénonçons avec vigueur la campagne de destruction programmée des biens des peuls en République de Guinée orchestrée par le régime d'Alpha Condé. Nous appelons la communauté à se mobiliser partout en Afrique pour dire non à cette politique d’exaction. Notre dignité et notre liberté ne se négocient pas. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here