Présidentielle de 2018 : Le Mouvement IBK Kanu met 10 millions comme caution du président IBK

29
A quelques encablures de la tenue de l’élection présidentielle prévue en juillet prochain, des maliens se mobilisent de l’intérieur comme de l’extérieur pour inviter le Président IBK à se porter candidat pour briguer la magistrature suprême en 2018. Ainsi, après la grande mobilisation en faveur de la réélection du Président sortant, par le mouvement Anka ben de France, la semaine passée, ici à Bamako, plus de deux cents clubs, associations et mouvements de soutien aux actions du Président Ibrahim Boubacar Keita viennent de se regrouper au sein d’un groupement dénommé ‘’ Mouvement IBK Kanu 2018 pour inviter le IBK à se porter candidat à. C’était à la faveur d’une rencontre organisée à l’Azalai le grand Hôtel. Cette rencontre initiée par le jeune Mamadou Diarra dit Traoré était placée sous le parrainage du Secrétaire à l’organisation du parti RPM, non moins questeur de l’Assemblée nationale, Mamadou Dirassouba. C’était en présence du chef de cabinet du Président de la République, Boubacar Touré, de l’ancien ministre de l’Energie, Frankaly Keita, de la Présidente des femmes de RPM, Madame Diawara Lady Touré, de l’ancien maire de la Commune IV de Bamako, Issa Guindo, du député RPM de Kita, Mamadou Toungara, Belco Bah et plusieurs autres responsables politiques de la majorité présidentielle. En effet, cette rencontre a été marquée par plusieurs interventions, des témoignages sur la bonté et le parcours politique atypique du locataire de Koulouba, mais surtout le bilan des quatre années jugées satisfaisantes. En donnant le ton des interventions, le chef de cabinet de la présidence, Boubacar Touré a remercié les jeunes pour cette initiative. Il a saisi cette tribune pour inviter les supporters du Président de ne pas tomber dans le piège de ceux crient des slogans insensés. « Restons mobilisés comme un seule homme dernier le président de la République. N’écoutez pas les tralalas de la rue. Ce sont des bruits qui passent vite» a-t-il lancé. Le chef de cabinet a également rappelé qu’il n’y a pas de rivalité entre le RPM et tous les mouvements et association de soutien au président. Car dit-il, « nous luttons pour la même cause». Allant dans le sens, Mamadou Diarrasssouba, a commencé son intervention en balayant d’un revers de la main toute équivoque concernant la candidature du Président IBK. « Il est bel et bien candidat pour la présidentielle de 2018. Ce qu’on n’a fait avec APM en 2012, nous comptons le rééditer pour faire élire IBK en un seul tour ». Selon l’Honorable Diarrassouba, IBK a rempli sa part de contrat en termes de promesse tenue. « Il s’agit, pour nous de le soutenir, afin qu’il puisse achever les autres projets dont il a déjà posé les bases ». Le parrain de la rencontre a profité de l’occasion pour affirmer que tout est mis œuvre, afin que les prochaines élections soient les plus transparentes possibles. Pour sa part, le Coordinateur du Mouvement ‘’IBK Kanu’’, Imael Coulibaly, a dit que le temps est venu pour les jeunes du Mali de comprendre le président IBK, afin de le soutenir pour un second mandat. Selon, lui, aucun autre président n’avait autant fait pour les jeunes ce qu’IBK a fait pour eux. « Dès son élection, il est le premier à nommer un Premier ministre de moins de 40 ans. Et durant les quatre ans de son mandat, il a mis la jeunesse au cœur de son action. Aujourd’hui, les jeunes sont nombreux dans l’administration » a-t-il martelé. Plusieurs autres interventions ont fait étalage de la volonté des maliens de donner un second mandat au président sortant. C’est le cas notamment de l’allocution de la présidente des femmes de RPM, Madame Diawara Lady Touré. Cette dernière, a souligné que le Président IBK peut compter sur le soutien de toutes les femmes du Mali en reconnaissance de tout ce qu’il a fait pour elles. Pour joindre l’acte à la parole, le coordinateur du mouvement IBK Kanu, Ismaél Coulibaly a remis au parrain, Mamadou Diarassouba, la somme de 10 millions de FCFA comme un début de paiement de la caution pour la candidature d’IBK à l’élection présidentielle de 2018, avec promesse. Ne sachant pas avec exactement la nouvelle caution à payer pour être candidat à la présidentielle 2018, le mouvement ‘’ IBK Kanu’’ s’est engagé à payer le reliquat de la caution, si toutefois les dix millions ne suffissent pas. La cérémonie s’est poursuivie par la signature symbolique d’adhésion des associations et mouvements de soutien à la réélection d’IBK. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here