16ème année de Le Challenger : D’un printemps à l’autre

13
Demain mardi 20 mars 2018, cela fait exactement 16 hivernages que votre journal préféré, «Le Challenger», anime le paysage médiatique malien. Sur les routes sinueuses du monde, les années passent, certains défis sont relevés, d’autres demeurent. Chers amis lecteurs, partenaires et annonceurs, votre bi-hebdo pourrait souffler sur quelques bougies supplémentaires. Laissons aux benjamins, la délicatesse de compter le nombre de leurs bougies. Chers amis, partenaires et annonceurs, sur ces routes sinueuses du monde, Le Challenger vous dit MERCI ! Merci pour l’accompagnement, pour le partenariat, pour la collégialité si conviviale. Sans vouloir le miracle, avec vous, nous avons relevé deux défis connexes : le défi de la parution régulière et le défi de la rigueur dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information. Sur ces routes sinueuses également, des fleurs se sont fanées, les années passent, certains défis sont relevés, d’autres demeurent. Pour notre part, nous défrichons les champs de l’avenir, tout en entretenant les fleurs du présent afin qu’elles tiennent leurs promesses et toutes leurs promesses. Enfin, toujours sur ces routes sinueuses, des chandelles se sont envolées vers d’autres espaces dans la brillante voie lactée de la communication. Merci à tous ces compagnons d’un temps, d’un cap, d’un challenge ! 16ème année ! De quoi connaître sa première crise. Si cela s’avère fondé, chers amis lecteurs, partenaires et annonceurs, dites-le ! Nous comptons sur votre sens du discernement. Nous resterons droits dans nos bottes, fidèles à notre ligne éditoriale qui ne fait la part belle à personne. Particulièrement en cette année électorale, un printemps de grands défis. Les relever reste une gageure. Pour autant, le challenge demeure notre credo. En toute objectivité ! La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here