Histoire… : … d’abus de biens d’autrui

10
M.D. est un jeune enseignant en poste à Hamdallaye. Il y a trois ans, il s’est marié et a élu domicile à Faladjè. Malgré son statut d’enseignant, il inspirait dans le quartier, envie et respect car “nageant” dans une incroyable abondance. Rien qu’avec ses deux voitures personnelles, sa luxueuse villa au-dessus de laquelle plane une antenne parabolique, les voisins avaient des raisons de croire que M.D., vacataire de surcroît, était un homme peu ordinaire. Et, l’argent ne lui faisant jamais défaut, cet enseignant de premier cycle s’est, en Janvier 2017, marié de nouveau. D’où M.D., tire-t-il ses revenus ? Les voisins s’étaient plusieurs fois posé la question sans jamais trouver de réponse. Jusqu’à ce 8 mars 2018 où la vérité jaillit. Il était 10h ce matin-là, et les deux épouses, chantant en chœur, préparaient les poulets rôtis pour le festin du jour, quand un imposant véhicule se gara devant leur porte. De la voiture, débarqua un homme avec un valisette à la main. L’étranger qu’elles supposaient être un des collaborateurs de M.D., fut accueilli par les dames qui lui offrirent rafraîchissements et amuse-gueules en attendant l’arrivée de leur époux. Celui-ci, d’ailleurs, ne devait plus tarder. En effet, peu après, Monsieur M.D. débarquait à son tour, à la maison. Mais, à la surprise de ses épouses et de son ‘’hôte’’, il n’éteignit point le moteur de sa voiture et, comme s’il avait le diable à ses trousses, il redémarra en catastrophe avant de disparaître devant un nuage de poussière. Pourquoi donc ? C’est l’étranger qui donnera l’explication du mystère. En effet, le vrai propriétaire de la maison et de toutes les installations, n’est autre que ‘’l’hôte’’ de M.D., un Malien de l’extérieur résidant en Suisse. Il avait confié la gestion de ses biens à l’enseignant, originaire du même village que lui. Et l’argent que M.D. gaspillait dans ses extravagances, était plutôt destiné à construire une autre villa pour notre Malien de l’extérieur. Celui-ci, devant l’attitude de M.D., a décidé de patienter et d’attendre le retour de l’enseignant (qui ne pouvait, selon lui, abandonner sa famille) avant de prendre toute décision. Mais, il n’a plus réapparu. Aux dires de certains, M.D. se trouverait depuis en territoire ivoirien. En attendant, les épouses de M.D. qui étaient toutes deux en état de grossesse avancée ont donné, dans la même nuit du 8 mars, naissance à deux garçons. Baptêmes sans tapage, à la grande déception des griots et griottes du célèbre et “généreux « enseignant”. Pour les prénoms, on attend encore avant de les choisir… Boubacar Sankaré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here