Quand le RPM politise l’armée malienne

13
Le premier tour des élections présidentielles de 2018 est prévu pour le 29 juillet prochain. Le RPM, parti au pouvoir, à défaut de ne pas pouvoir défendre le bilan désastreux de leur mentor Ibrahim Boubacar Kéïta, est en train de politiser l’armée malienne. Selon nos sources, l’association des femmes des camps du Mali avec la complicité de plusieurs barons du RPM sillonnent les casernes du pays afin de battre campagne pour IBK. Dans chaque camp visité, les petits plats sont ainsi mis dans les grands, et on assiste à un véritable show : les uniformes à l’effigie d’IBK sont déployés, l’utilisation des véhicules et des matériels de l’armée, distribution d’argent liquide...Aussi, les responsables sont accueillis avec tous les honneurs militaires : salutations militaires, fanfare… Interrogé sur cette politisation de l’armée malienne et l’image d’un officier militaire rendant les honneurs à une responsable des femmes des camps, Diaran Koné, le directeur de la Direction des Relations Publiques de l’Armée (DIRPA) indique : « Il y a des bonnes volontés et des bonnes intentions, mais il y a aussi les petites erreurs, les mauvaises intentions et les grosses erreurs. Une seule hirondelle ne fait pas le printemps. Même moi il m’arrive souvent de commettre des impairs. Je suis un humain. Nous sommes des humains. La mauvaise intention serait de confondre l’erreur au principe. Nous sommes une armée républicaine ». Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here