Zahabi ould Sidi Mohamed: “il faut qu’on réussisse le cantonnement avant la présidentielle”

11
Après Tombouctou, Kidal et Ménaka, c’était autour des chefs de base des différents mouvements signataires de l’accord de paix de Gao, d’être formés sur l’enregistrement et la certification de leurs combattants. L’activité a été organisée par la Commission nationale de DDR en collaboration avec la MINUSMA, à travers sa section DDR/SSR. Pour Zahabi ould Sidi Mohamed, le président de la CNDDR, Gao est une étape déterminante dans le processus de l’enregistrement et de la for Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here