Assassinat de Cabral : Le film du crime politique

32
Le 17 mars 1980, Abdoul Karim Camara dit Cabral, secrétaire général de l’Union nationale des élèves et étudiants du Mali (UNEEM) est mort, assassiné entre les mains des services de sécurité du général Moussa Traoré. A l’occasion du 38e anniversaire du crime, nous vous proposons les circonstances de la mort atroce de cette figure emblématique. Tout a commencé par l’affaire de Ségou, après l’accalmie observée dans la grève des élèves et étudiants à la mi-novembre 1979. Grève pendant laquelle l’Union nationale des élèves et étudiants du Mali (UNEEM) avait montré qu’elle était la force dirigeante du mouvement scolaire. Le 15 janvier 1980, à l’ouverture du congrès de l’UNJM à Bamako, le secrétaire politique de l’UDPM annonce la dissolution de l’UNEEM. Dès cette annonce, la fièvre s’empara de nouveau du monde des élèves et étudiants surtout qu’auparavant, les rencontres entre l’UDPM et l’UNEEM n’avaient pas abouti à des résultats satisfaisants. Le bureau de coordination de l’UNEEM devant cette décision, invite les comités à s’imposer davantage au sein de leurs établissements. On assiste alors à des grèves tournantes dans les lycées à travers le pays tout entier. Le 13 Février 1980, les élèves de Banankoro (région de Ségou) déclenchent une grève pour exiger la reconnaissance du bureau UNEEM. A. Kané, membre du bureau de coordination de l’UNEEM, soupçonné d’avoir lancé ce mouvement, est arrêté en plein cours le jeudi 14 février. Le même jour à Bamako, Tiébilé Dramé, secrétaire général de l’UNEEM, est arrêté à son tour. Le 15 février, les élèves du lycée de Ségou, de l’ENTF et des écoles fondamentales décident de marcher sur la brigade de gendarmerie pour libérer leur camarade. Les forces de l’ordre ouvrent le feu et deux garçons de l’école du Groupe central sont grièvement atteints. L’un des garçons, Sidi Moctar Sacko, (14 ans) est amputé d’un bras et l’autre Moulaye Diarra (16 ans) a reçu une balle. Dors en paix frère Cabral

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here