EDM-SA : L’ex-DG Dramane Coulibaly dans la tactique de la terre brûlée

44
Depuis le mercredi 5 mars, date de sa relève par le conseil des ministres, l’ex-DG de l’Energie du Mali (EDM-SA) Dramane Coulibaly n’en finit pas de défrayer la chronique avec sa tactique de la terre brulée visant à rendre l’EDM ingouvernable. “Après moi, ça serait le KO”. Après avoir loué les services du chroniquer Ras Bath, “l’ami de son protecteur Karim Kéita”, c’est autour de deux syndicats d’EDM-SA, le Synacome et Suteelec d’être mis à contribution pour saboter les installations d’EDM-SA et saborder le moral des agents par une propagande des plus néfastes sur les perspectives de direction d’EDM-SA. Le deal entre Dramane Coulibaly et ces deux syndicats est fondé sur le plus grand scandale foncier en latence en République du Mali. Depuis bientôt 15 ans, près de 400 agents d’EDM ont versé un pactole de près de 1 milliard 300 millions de F CFA pour avoir accès à une parcelle. Depuis tout ce temps, des centaines de cadres d’EDM-SA ou leurs ayants droit tentent sans succès de rentrer en possession de leur titre ou de leur mise. Un lascif gentleman agreement interviendra dès la nomination de Dramane Coulibaly. Celui-ci s’engage à protéger les sieurs Baba Dao, Fatogoma Traoré, Abdoulaye Cissé, Bocar Témé, Bakary Diarra et consorts d’une prison certaine pendant qu’eux s’engagent à tuer en gestation toute velléité de protestation ou de réaction contre la gestion tant décriée de Dramane Coulibaly. Depuis lors, c’est la lune de miel entre les compères. Les syndicats bénéficient d’un quota propre lors des recrutements, participent aux décisions d’avancement dont ils sont les premiers bénéficiaires. Pour les victimes, par contre, se succèdent intimidations, brimades, chantages, pour les museler. Aujourd’hui, ils décident de parler, de porter l’affaire devant les tribunaux dès ce lundi 19 mars 2018. A suivre. En attendant, le directeur général sortant décide de donner l’estocade à la République du Mali, en se rebellant contre un décret présidentiel et en plongeant le Mali dans une crise énergétique qui n’aurait d’issue que lorsqu’on serait allé le rechercher, lui, Zorro. C’est ainsi que le 12 mars il reçoit ses camarades syndicalistes, à sa demande et les mets en mission de “sensibilisation”. Comprenne qui pourra. Un ex-directeur général, qui passe le service le vendredi, met en mission des syndicalistes, grassement payés sur les ressources d’une société en cessation de paiement. Notre source, ayant participé à la négociation, nous a remis in extenso le document de paie, que nous publions comme tel, pour la gouverne de nos lecteurs. On se posera la même question sur la vraie motivation des syndicalistes, à la gestion lascive et décriée, qui vont en mission d’un DG sortant, alors que des cadres indiqués pour ces missions, sont écartés de toute gestion depuis 20 mois au motif de leur proximité avec l’ancienne direction d’EDM-SA. Ou s’arrêtera Dramane Coulibaly ? Affaire à suivre… Awa Camara

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here