16ème session du Conseil d’administration de l’ANASER

11
L’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER) a tenu le lundi 19 mars 2018, la 16ème session ordinaire de son Conseil d’administration sous la présidence du général Souleymane Sidibé, président dudit conseil. C’était en présence du directeur général de l’ANASER, le chef d’Escadron Mamadou Konaté et des autres administrateurs de la structure. Etaient au centre de cette session, l’examen du rapport d’activités de 2017 et l’adoption du projet de budget et du programme d’activités 2018. Pour le président du Conseil d’administration de l’agence, en 2017, les activités exécutées ont concerné les grands thèmes de sécurité routière qui se posent dans notre pays. Il s’agit de la campagne de sensibilisation du port du casque de protection et la ceinture de sécurité, de la vitesse excessive, du téléphone au volant, du contrôle routier, de la libération du domaine routier, de la mise en place d’une banque de données en sécurité routière et de la formation. En termes d’éducation routière l’ANASER a formé et sensibilisé plus de 5000 usagers en sécurité routière sur toute l’étendue du territoire national. Et, selon une étude de la Banque mondiale, les accidents de la route tuent plus 1 million 25 mille de personnes dans le monde chaque année et pèsent lourdement sur l’économie, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, avec des conséquences délétères sur le potentiel humain. De ce fait, la Banque mondiale a encouragé les gouvernements à faire des investissements dans la sécurité routière, a informé le conseil d’administration. Une vision partagée par les plus hautes autorités maliennes, qui ont à pris les dispositions nécessaires pour satisfaire cette doléance formulée par la Banque Mondiale. S’agissant du budget prévisionnel de 2018 de l’ANASER, il s’élève en recettes et en dépenses à 1 milliard 728 millions 593 mille 547 F CFA, soit un taux d’augmentation de 3,30% par rapport au budget de 2017. Cette augmentation s’explique, selon le président du Conseil d’administration par l’intensification des campagnes de sensibilisation et de formation à l’endroit de la couche juvénile et le milieu scolaire et universitaire. L’objectif est de réduire le nombre annuel d’accident corporels sous la barre de 7 500 victimes à l’horizon 2020, conformément au Plan d’Action de la sécurité routière 2011-2020 des Nations unies. Quant au directeur général de l’ANASER, le chef d’escadron Mamadou Sidiki Konaté, il a rappelé les efforts consentis par le gouvernement du Mali dans la réduction des accidents de la route. «Conformément à la vision des plus hautes autorités du pays, qui accordent une attention particulière à la sécurité routière, l’ANASER avec l’accompagnement du ministère des Transports et du Désenclavement, ne ménagera aucun effort afin d’éradiquer l’insécurité routière considérée comme un problème de santé publique par l’Organisation mondiale de la santé», a-t-il conclu. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here